Cet article date de plus de trois ans.

Six Nations féminin : Les Françaises s'offrent un 5e grand Chelem

Leur seule limite, c'est elles ! Après avoir battu L'Irlande (24-0), l'Ecosse (26-3), l'Italie (57-0) et l'Angleterre (18-17), le XV de France féminin a bouclé le Tournoi des Six Nations féminin ce vendredi par une victoire face au Pays de Galles (38-3). Avec cette victoire, les Françaises remportent le cinquième Grand Chelem de leur histoire, après 2002, 2004, 2005 et 2014.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La joie des Françaises (PAUL ELLIS / AFP)

Le match : 3-38

Impressionnate de talent et dotée d'une efficacité redoutable, l'Equipe de France n'a pas tardé à faire flancher la défense Galloise. Dès la 5e minute, Pauline Bourdon inscrivait déjà le premier essai du match, transformé par Jessy Tremouliere (7-0). Six minutes plus tard, la même Tremouliere était encore à la transformation du deuxième essai  tricolore signé Caroline Drouin (14-0, 11e). Ne voulant pas se contenter de transformer les essais de ses coéquipières, Tremouliere, très entreprenante ce soir, y allait de son propre essai avant la pause (19-3, 40e). 

Au retour des vestiaires, les Bleues poursuivaient leur domination. Suite à une belle incursion de Caroline Boujard, la France bénéficiait d'un essai de pénalité (26-3, 52e). Le point du bonus offensif en poche, les joueuses de Samuel Chérouk vont même s'offrir un cinquième essai par Agathe Sochat (33-3, 58e), puis un sixième par Carla Neisen (68e). Tout en maîtrise, les Françaises s'imposaient donc 38 à 3 face au Galloises et remportaient leur sixième tournoi de Six Nations, dont le cinquième Grand Chelem. 

La stat : 24 points sur 25 possibles 

Les Françaises ont réalisé un parcours (presque) parfait. Elles ont gagné quatre de leur cinq match avec le bonus offensif. Elles remportent le tournoi avec un total de 24 points sur 25 possibles, soit 3 points de plus que l'Angleterre qui a fini 2e. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Six nations

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.