Six nations 2023 : Fabien Galthié aborde le Tournoi avec la volonté "de continuer à faire grandir son équipe et l'améliorer"

Le sélectionneur des Bleus était présent en conférence de presse, lundi, à Londres.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Fabien Galthié en conférence de presse, le 23 janvier 2023, à Londres. (MAXPPP)

À treize jours du premier match du Tournoi des six nations des Bleus en Italie, Fabien Galthié était à Londres, lundi 23 janvier, à l'occasion du media-day. Alors que l'équipe de France est tenante du titre, et réunie depuis dimanche à Capbreton (Landes), le sélectionneur tricolore s'est projeté, en conférence de presse, sur le début d'année 2023 de son XV de France.

Dans quel état d'esprit abordez-vous ce Tournoi en tant que tenant du titre ?

Fabien Galthié : Avec beaucoup de joie, de plaisir et de bonheur. Nous sommes rassemblés depuis hier (dimanche) soir. Nous avons commencé notre préparation et l'objectif est de transformer très vite cette sélection en équipe de France : réapprendre à parler le même langage, à avoir la même stratégie et réapprendre aussi notre culture de base et refixer ce qu'on appelle notre "mission", qui est sacrée.

Après 13 victoires consécutives, pensez-vous que votre équipe a encore une marge de progression ?

On a vraiment la possibilité de continuer à grandir et à se développer. L'équipe est en train d'acquérir de la maturité et de l'expérience collective. On a identifié très clairement, l'an dernier, des points d'amélioration. On gagne les matchs, c'est vrai, mais au cours de chacun d'entre eux, on a eu des temps forts mais aussi des temps faibles, et là-dessus on peut travailler de façon très précise pour continuer à faire grandir notre équipe et l'améliorer.

Le record de victoires consécutives pour une nation majeure du rugby est de 18, y pensez-vous ?

Quand je vous entends parler de ce record, ça m'émeut, ça me touche, ça me fait quelque chose, c'est vrai. On sent que pourquoi pas, mais chaque match est tellement particulier. Chaque match, on le prépare comme un morceau de vie à part entière avec un adversaire qui représente une nation, une culture, des valeurs. On se rend compte qu'on a des adversaires magnifiques, dans des stades sublimes, avec des compétences techniques autour d'eux incroyables. (Et) on a encore envie de vivre d'autres matchs aussi intensément et de rester dans le sublime et le merveilleux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tournoi des six nations 2023

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.