Cet article date de plus d'un an.

Six nations 2023 : Mohamed Haouas remplace Uini Atonio en première ligne, seul changement dans le XV de France pour défier l'Ecosse

Le XV de France dispute son premier match à domicile dans le Tournoi des six nations contre l'Ecosse, dimanche, à 16 heures.
Article rédigé par Maÿlice Lavorel, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le pilier droit de Montpellier, Mohamed Haouas, à l'entraînement avec le XV de France, le 22 février 2023 à Marcoussis. (FRANCK FIFE / AFP)

Pour la première fois depuis 15 matchs, Fabien Galthié et son staff ont dû former une composition après une défaite. Battu en Irlande (32-19) il y a deux semaines, le XV de France a vu se terminer sa série record de 14 victoires de rang, qui courait depuis l'automne 2021. De quoi réveiller des interrogations et des doutes avant d'affronter l'Ecosse, dimanche 26 février, pour son premier match de l'année au Stade de France (à 16 heures, en direct sur france 2 et france.tv).

Pour tenter de relever la tête et défier des Ecossais invaincus, le staff des Bleus n'a opéré qu'un seul changement, contraint par la suspension de Uini Atonio. Mohamed Haouas a été choisi pour débuter au poste de pilier droit, aux côtés de Julien Marchand et Cyril Baille. Il s’agit de sa première titularisation en Bleu depuis deux ans et la tournée d'automne 2021. 

Titulaire du début de mandat de Galthié en première ligne, Mohamed Haouas avait disputé les cinq rencontres des éditions 2020 et 2021 du Tournoi des six nations, avant de perdre sa place. L’Ecosse ne lui rappellera d’ailleurs pas que des bons souvenirs, puisqu’il avait été exclu en 2020 à Murrayfield après avoir donné un coup de poing à un adversaire.

Un seul changement parmi les 23

Pour le reste de son XV, Fabien Galthié et son staff reconduisent les mêmes joueurs que lors des deux premières sorties des Bleus en Italie et en Irlande. "Notre équipe sort d'une série de 14 victoires consécutives. Les joueurs qui la composent ont montré qu'ils savaient relever tous les défis. Nous avons jugé, avec notre staff, qu'il n'y avait pas de raison de modifier la composition d'équipe", a justifié le sélectionneur.

Antoine Dupont, qui portera encore une fois le brassard de capitaine, est logiquement associé à Romain Ntamack en charnière, tandis que Thomas Ramos est une nouvelle fois préféré à Melvyn Jaminet à l’arrière. Le jeune Ethan Dumortier est reconduit à l’aile pour sa troisième cape. Le groupe des finisseurs est lui aussi inchangé, avec notamment le Bordelo-Béglais Silipi Falatea, doublure d'Atonio lors des deux premières rencontres.

Le XV de départ : Baille, Marchand, Haouas - Flament, Willemse - Jelonch, Ollivon, Alldritt - Dupont (m), Ntamack (o) - Dumortier, Moefana, Fickou, Penaud - Ramos

Les remplaçants : Wardi, Barlot, Falatea, R.Taofifenua, Cros, Macalou, Couilloud, Jalibert

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.