Rugby : 26 semaines de suspension pour Ludovic Radosavljevic après des propos racistes sur un terrain

Le demi de mêlée de Provence Rugby avait proféré des insultes racistes à l'encontre de Christian Ambadiang (Nevers) le 3 septembre.

Article rédigé par
Elio Bono - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Ludovic Radosavljevic sous les couleurs de Provence Rugby, le 29 janvier à Vannes. (DAMIEN KILANI / DK PROD)

Il risquait 6 à 52 semaines de suspension. Ludovic Radosavljevic (Provence Rugby) sera finalement écarté des terrains 26 semaines, après son audition devant la commission de discipline, a annoncé la Ligue nationale de rugby (LNR) dans un communiqué jeudi 16 septembre. 

Le communiqué de la LNR indique qu'il a été reconnu responsable "d' "Infractions verbales et provocations" et plus particulièrement d' "Agression verbale (incluant, toute agression basée sur la religion, la couleur, la nationalité, l’origine ethnique, l’orientation sexuelle)"." La sanction  décidée par la Commission était de 52 selmaines, soit le maximum encouru. Mais en raison de la reconnaissance immédiate des faits, publiquement, "de son casier disciplinaire vierge et de l'expression de remords avant l'audience et à l'audience, la sanction a été réduite par la Commission de 26 semaines de matches de compétition officielle." L'ancien joueur de Clermont est donc suspendu 26 semaines.

Sa sanction résulte d'un incident survenu le vendredi 3 septembre, lors d'un match entre Provence Rugby et l'USO Nevers. Au coeur d'une échauffourée, Radosavljevic avait proféré des propos racistes à l'encontre de son adversaire Christian Ambadiang ("je vais te brûler, mangeur de bananes"). L'ailier camerounais avait relevé ces insultes dans un post Instagram après le match, sans viser le joueur. Quelques jours plus tard, ce dernier avait lui-même reconnu être l'auteur des faits.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Christian Ambadiang (@chrisfrank_11)

La Fédération et la Ligue avaient saisi conjointement la commission de discipline le 6 septembre pour "les propos inacceptables" du joueur, tout en soulignant "l’attitude exemplaire des deux clubs qui ont engagé un dialogue rapide et responsable avec les différentes parties prenantes."

Il s'agit d'une sanction historique prise par la LNR. Le demi de mêlée de 32 ans, champion de France à trois reprises (avec Clermont en 2010 et 2017, avec Castres en 2018) et dix fois sélectionné en équipe de France des moins de 20 ans, est suspendu pour une durée de sept mois et demi. Ludovic Radosavljevic pourra espérer un retour sur le terrain le 25 avril prochain. A condition que l'ancien joueur de Clermont et Castres ne soit pas licencié par son club...

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pro D2

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.