Le club de rugby de Vannes embarrassé par un partenariat avec un site proche de l'extrême-droite

Le Rugby Club Vannes a vendu des prestations au site identitaire breton Breizh-info.com.

La Une du site internet du RC Vannes après le match nul contre Agen le 9 septembre 2016.
La Une du site internet du RC Vannes après le match nul contre Agen le 9 septembre 2016. (SITE INTERNET DU RC VANNES / CAPTURE D'ÉCRAN)

La polémique est venue gâcher la fête. Vendredi 9 septembre, les rugbymen du RC Vannes, tout frais promus en ProD2, ont accroché le match nul (19-19) face à Agen, qui jouait encore en Top14 la saison dernière. Mais comme l'a révélé Le Monde le 8 septembre, le match au stade de la Rabine comportait également un volet extrasportif, puisqu'il devait concrétiser un partenariat avec Breizh-info.com. Ce site identitaire breton se présente comme "un média indépendant de réinformation" et est considéré comme étant proche de l'extrême-droite.

Places VIP, offres "digitales" et offres de ballons de matchs... Le RC Vannes a vendu des prestations au site à hauteur de 2.200 euros.

Nous avons des valeurs d'ouverture et de solidaritéFrançois Cardron, coprésident du RC Vannessur France Bleu Armorique

Le club de rugby plaide l'ignorance et reconnaît ne pas vérifier les orientations politiques de ses 250 partenaires. "Les valeurs du RC Vannes sont des valeurs d'intégration : il n'y a qu'à voir les différentes nationalités que l'on a au club. Nous avons des valeurs d'ouverture sur le monde et de solidarité, a tenu à rappeler le coprésident du RC Vannes, François Cardron, au micro de France Bleu Armorique. Il ne faut pas interpréter (ce partenariat) en pensant c'est le RC Vannes qui a voulu s'afficher auprès de Breizh-info. Non, c'est Breizh-info qui a acheté des prestations."

La démarche n'est pas du goût du maire de Vannes, David Robo (Les Républicains). "On n'a pas à faire la promotion de ce genre de media. Il appartient aux dirigeants de prendre les décisions qui s'imposent", a-t-il déclaré sur France Bleu Armorique.

Signe de l'embarras du club : vendredi, le ballon du match contre Agen, qui devait être offert par Breizh-info, ne l'a finalement pas été. Une rencontre est prévue lundi 12 septembre entre les deux partenaires.