Rugby : revivez la courte défaite des Bleus face aux Australiens (23-25)

Les Bleus disputaient le deuxième match de leur tournée d’automne face à l’Australie samedi au Stade de France.

Le demi d\'ouverture français Jean-Marc Doussain inscrit un essai face à l\'Australie, le 19 novembre 2016 au Stade de France.
Le demi d'ouverture français Jean-Marc Doussain inscrit un essai face à l'Australie, le 19 novembre 2016 au Stade de France. (MIGUEL MEDINA / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Séduisant lors de son premier match, face aux Samoa (52-8), le XV de France a confirmé ses progrès dans jeu face aux Australiens. Mais cette fois, la victoire n'était pas au rendez-vous (23-25), samedi 19 novembre au Stade de France. 

Les Bleus ont inscrit trois essais, autant que leurs adversaires, mais ont pêché dans le jeu au pied. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #RUGBY

23h08 : Arbitrage plus que limite : un carton jaune oublié et une pénalité qui pouvait faire basculer le résultat.

23h08 : Trop de point manqué ... Un joueur sensationnel au pied, de la discipline et le XV de France fera partie des grands....

23h08 : Bravo à ce sélectionneur qui nous construit une belle équipe de France de rugby et moins dur que le capitaine. Allez la France

23h07 : L'équipe de France a été à son niveau c'est tout...encourageant, certes mais une équipe en construction, laissons les bosser ! Laissons cette équipe de France vivre, grandir. Elle a été à son niveau c'est tout, foutons lui la paix.

23h07 : Vous êtes nombreux à nous livrer votre analyse du match.

22h53 : Ras-le-bol d'entendre ces interviews: " alors qu'est-ce qu'il a manqué à l'équipe de France?" Et ouais des transformations, des pénalités, Scott qui nous déçoit tellement rarement mais là un peu, un arbitrage assez limite...et une équipe qui se réveille si tardivement ( comme le public)

22h49 : "On fait une superbe seconde mi-temps, on s'est lâché, on a arrêté de les regarder. Je pense qu'on n'a pas à rougir [de notre prestation]. Le drop aurait pu nous sauver ce match, et cela n'aurait pas été immérité."

Sur France 2, le sélectionneur réagit à chaud après cette courte défaite.

22h47 : "On n'a jamais eu la maîtrise du match", déplore le capitaine Guilhem Guirado sur France 2, qui trouve que son équipe n'a mis en danger les Australiens que sur des "coups de boutoir".

22h46 : C'est terminé, la France s'incline d'un cheveu face à l'Australie (23-25) dans ce deuxième test-match de la tournée d'automne.

22h45 : Le drop de la dernière chance, signé Camille Lopez, passe à côté !

22h44 : "Allez les Bleus" chante le Stade de France, qui couvre enfin la fanfare installée en tribune.

22h42 : La mêlée de la dernière chance, à trente secondes du terme.

22h40 : Et à l'instant, Scott Spedding oublie quatre partenaires en surnombre le long de la ligne, alors qu'il naviguait à 20 mètres de l'embut. Il s'est enferré sur la défense australienne, qui n'en demandait pas tant. , 77e, fin de match irrespirable.

22h37 : Il reste cinq minutes aux Français pour renverser la vapeur. Les Bleus ont commis un coupable lâcher de ballon sur une contre-attaque où la défense australienne s'était ouverte.

22h28 : Essai de Wesley Fofana au terme d'une nouvelle très belle action tricolore - cela faisait longtemps qu'on n'avait pas vu les Bleus jouer comme ça ! pour les Australiens, dix grosses minutes à jouer !


22h19 : Transformation ratée, mais qu'importe, l'Australie reprend un matelas de points d'avance (, 60e).

22h18 : Et comme en première période, réaction express des Australiens, qui inscrivent un essai en coin par Kuridrani qui marque en l'air, poussé en touche par Ollivon. Image incroyable !

22h15 : Que de points perdus!!!!

22h15 : Notons que la transformation a été ratée, le troisième coup de pied laissé en route par les Tricolores. S'ils avaient réussi un 100%, ils seraient devant.

22h14 : Les Français reviennent dans le match à la faveur d'un essai de Jean-Marc Doussain, qui conclut un joli contre tricolore mené rapidement sur un côté. L'ouvreur conclut un beau mouvement collectif pour nous offrir une fin de match au couteau. pour l'Australie, 54e.

22h09 : Voilà, comme dit BertyLagacherie : c'est juste pour que les Blacks pensent qu'on est nuls pour le prochain test match.

22h07 : Essai de Foley, qui perce la défense française qui tenait par miracle sur sa ligne d'essai. Sobre, efficace, et les Australiens creusent l'écart sur les Bleus. , 43e.

22h00 : Le match est reparti, et les Bleus sont déjà acculés devant leur ligne d'embut. Toujours pour les Wallabies.

21h59 : Surprenante, l'Australie ? Pas du tout, elle est à son niveau, même en deçà de ce dont elle est capable habituellement. Rien de surprenant.

21h58 : Guy Novès a trouvé son équipe "stressée", avec un jeu "lent", et déplore les échecs au pied. "On a très peu de ballons. Je voudrais que l'équipe de France se libère, qu'elle donne du plaisir, car pour l'instant, elle n'en donne pas", râle le sélectionneur sur France 2.

21h44 : La mêlée française domine clairement son homologue australienne !

21h44 : C'est la pause au Stade de France et une Australie surprenante mènecontre des Bleus qui n'ont pas démérité et qui ont gratté une pénalité cadeau juste avant la pause. Machenaud n'a pas tremblé, et maintient les Bleus dans le match.

21h40 : C'est dommage pour Trinh-Duc ! Enfin on l'a relancé en équipe de France et tout s'effondre ... Vraiment dommage parce qu'il est sans conteste au dessus de Doussain...

21h39 : Bernard Foley ne tremble pas, et inscrit une nouvelle pénalité entre les perches. pour les Wallabies juste avant la pause.

21h37 : @erwin16 Enlevez les 61 de Pocock, et en comptant les quatre joueurs avec aucune ou une sélection, et qu'Hooper, Folau ou Ashley-Cooper ne sont pas sur le terrain, oui, ça se défend.

21h30 : Une équipe B, l'Australie ? Avec 180 sélections !!

21h28 : Font ch... ces siffleurs ! Apres le Top 14 ils envahissent les matches internationaux ! Lamentable !

21h27 : Du coup, ce sont les Australiens qui passent devant (, 26e). Le bel enthousiasme du Stade de France n'a pas duré.

21h26 : Charles Ollivon, auteur de la faute, écope en plus d'un carton jaune.


21h26 : Essai de pénalité accordé aux Australiens, qui marquent sur un maul que la défense française ne peut qu'effondrer. C'est rageant d'encaisser un groupé-pénétrant de la part d'une équipe historiquement faible dans ce secteur.

21h23 : Bernard Foley gâche (un peu) l'ambiance en inscrivant une pénalité, tout en flegme (8-3).

21h22 : Elle va tout déchirer cette équipe du XV de France!! Laissons-la se peaufiner et elle sera redoutable

21h20 : Je vais un tout petit peu doucher l'enthousiasme en rappelant que l'Australie aligne une équipe bis. De la même façon que la France aligne des équipes B lors des tournées d'été pour aller se faire désosser en Nouvelle-Zélande.

21h20 : Essai pour les Bleus, signé Virimi Vakatawa, qui ne marque pas du tout un essai d'ailier, mais en filou qui se glisse dans un trou de souris pour aplatir sur la ligne. Ces points récompensent une splendide action collective du XV de France, sur le modèle de ce qu'on avait vu face aux Samoa, avec des passes après-contact, des changements de rythme et des joueurs qui savent quoi faire avec le ballon. Les Bleus font plaisir à voir en ce début de match !, 20e.

21h08 : Maxime Machenaud passe une pénalité - et contredit les pronostics de mon collègue Christophe Rauzy qui avait misé sur un Grand Chelem de Doussain. pour les Bleus à la 6e.

21h06 : Les Australiens ont beau aligner des bizuths (dont Kyle Godwin, au centre, dont c'est la première sélection), ce sont eux qui mettent la pression sur les Bleus. Maxime Machenaud a déjà dû aplatir en catastrophe un ballon dans son embut. , 4e.

21h02 : Le coup d'envoi du match vient d'être donné. France-Australie 0-0.

21h02 : Le patron du jeu des Bleus, c'est dont Jean-Marc Doussain, qui a connu sa première sélection en finale de Coupe du monde, et qui joue plutôt à la mêlée en club, où il n'est pas titulaire indiscutable. Il a été préféré à Jules Plisson pour suppléer François Trinh-Duc, blessé la semaine dernière.

20h59 : Le match est bien entendu à suivre en vidéo dans notre direct.