Cet article date de plus d'un an.

XV de France : la sanction de Paul Gabrillagues ramenée à trois semaines après l'appel de la FFR

L'appel de la Fédération Française de rugby, étudié ce mardi, a permis à Paul Gabrillagues de voir sa suspension réduite de six à trois semaines. Le deuxième ligne français avait été condamné à six semaines loin des terrains suite un déblayage illicite lors du premier match de préparation face à l'Ecosse, le 17 août. Son Mondial ne serait donc plus compromis.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

C'est une bonne nouvelle pour Paul Gabrillagues et le XV de France. Ce mardi, la suspension à l'encontre du deuxième ligne français a été réduite de six à trois semaines, suite à l'appel de la Fédération Française de rugby. Gabrillagues a été entendu, ce mardi, par la commission de discipline à Londres. Le joueur avait été suspendu la semaine passée pour un déblayage dangereux lors du premier match de préparation face à l'Ecosse, le 17 août. 

Avec cette réduction, la Coupe du monde du Français ne serait donc plus compromise. Si la sanction restées à six semaines sans jouer, Gabrillagues aurait manqué les trois premiers matches des Bleus. Désormais, le joueur du Stade Français pourrait être qualifié pour la première rencontre du XV de France, face à l'Argentine, le 21 septembre. A noter que Jacques Brunel annoncera sa liste des 31 joueurs le 2 septembre, au direct de 20 heures sur TF1. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de rugby

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.