Rugby : la Coupe du monde féminine prévue cette année va probablement être reportée

La Coupe du monde de rugby féminin 2021 en Nouvelle-Zélande devrait être reportée à l'année prochaine en raison de la pandémie de Covid-19, ont annoncé les organisateurs mardi 2 mars.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Lise Arricastre, joueuse de l'équipe de France face à l'Ecosse (ANDY BUCHANAN / AFP)

C'est un coup dur pour les amateurs de rugby. Dans un communiqué publié mardi 2 mars, les organisateurs de la Coupe du monde de rugby féminin 2021 en Nouvelle-Zélande ont annoncé qu'ils devraient reporter la compétition à l'année prochaine en raison de la pandémie de la Covid-19. 

Décision le 9 mars ?

World Rugby a déclaré que cette décision était rendue inévitable par "l'évolution du paysage mondial incertain et difficile de la Covid-19", avant d'ajouter qu'il était devenu clair, à la suite des discussions avec le gouvernement néo-zélandais et les syndicats participants, qu'"il n'était tout simplement pas possible de fournir à toutes les équipes le meilleur environnement possible sur la plus grande scène du sport", étant donné les incertitudes liées au coronavirus.

La recommandation de reporter à 2022 l'événement initialement prévu du 18 septembre au 16 octobre sera examinée par le conseil d'administration et le comité exécutif de la Coupe du monde de rugby les 8 et 9 mars, précise le communiqué.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de rugby

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.