Cet article date de plus de cinq ans.

Folau apte face aux Gallois, l'Australie change trois joueurs

En raison de deux blessures et d'une suspension, Michael Cheika, le sélectionneur de l'Australie, a procédé à trois changements pour le choc final du groupe A, face au pays de Galles, samedi (17h45). Hooper, suspendu, est remplacé par MacMahon, tandis que l'ailier Horne, blessé, laisse sa place au Toulonnais Mitchell, et Mumm prend celle de Simmons en 2e ligne.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Folau s'était déjà opposé à la légalisation du mariage homosexuel dans son pays. (ANDRES LARROVERE / AFP)

"L'absence de Hooper est une opportunité pour Sean McMahon et Ben McCalman  (autre troisième ligne aile remplaçant, ndlr) qui sont prêts à jouer, a déclaré  Cheika. Ils me cassent parfois les pieds à l'entraînement, presque à me frapper  sur la tête pour jouer (rires). On a vu comment les deux étaient contre  l'Uruguay (un doublé chacun), ça a été une décision difficile (de choisir) mais  je suis sûr que les deux vont participer au match." Un doute subsistait quand à la participation de l'arrière Folau, touché à  la cheville contre l'Angleterre et incertain depuis. Les tests passés jeudi à  l'entraînement ont rassuré l'encadrement des Wallabies.

A noter enfin que le jeune pilier gauche Scott Sio débutera pour la  quatrième fois lors de cette Coupe du monde. C'est le seul joueur de l'effectif  australien dans ce cas. Cheika, qui a estimé que le banc des remplaçants pourrait faire la  différence - "les joueurs qui termineront la rencontre pèseront sérieusement  dans la balance" - a retenu huit joueurs qui comptent 45 sélections de moyenne.

Le XV de départ de l'Australie

Folau - Ashley-Cooper, Kuridrani, Giteau,  Mitchell - (o) Foley, (m) Genia - McMahon, Pocock, Fardy - Mumm, Douglas -  Kepu, Moore (cap), Sio
Remplaçants: Polota-Nau, Slipper, Holmes, Simmons, McCalman, Phipps,  Toomua, Beale

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de rugby

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.