Cet article date de plus de quatre ans.

Coupe du monde de rugby : un joueur des All Blacks portera des lunettes lors d'un match, une première

La fédération internationale a autorisé cet été les lunettes de protection pour les joueurs à la vision altérée. 

Article rédigé par Jérôme Val
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
  (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

Le troisième ligne des All Blacks Ardie Savea, dont la vue se dégrade depuis plusieurs années, portera des lunettes de protection mercredi 2 octobre contre le Canada, une première pour un joueur dans une Coupe du monde de rugby. L'œil gauche d’Ardie Savea, 25 ans et 40 sélections sous le maillot noir de Nouvelle-Zélande, est devenu un handicap dans sa vie, et sur le terrain.

"Tout devient flou, explique Ardie Savea. J'en ai parlé au médecin des All Blacks pour savoir s'il y avait quelque chose à faire. Il m'a dit que la fédération internationale venait d'autoriser le port des lunettes. En termes de vision, c'est très agréable, il faut maintenant que je m'y habitue." 

"Il faut vraiment que je me protège les yeux"

La fédération internationale a donné son aval cet été. Ardie Savea utilise des lunettes spéciales, sans danger pour lui ni pour ses adversaires, mais pas sans inconvénients. "Ce sont les conditions les plus difficiles ici au Japon pour les tester, avec un taux d’humidité de 90% et une température de 20 degrés, détaille Tony Page, le médecin des All Blacks. Les joueurs s’entraînent très dur. Il se débrouille assez bien."  

Avec une vision qui décline, jouer au rugby sans protection devenait un vrai danger pour Ardie Savea, conscient de l’impact que peut avoir sa décision. "J'ai une petite fille, et j'espère avoir d'autres enfants, une grande famille, confie le joueur. Alors je veux continuer à bien voir, ne pas devenir aveugle. C'est pour ça qu'il faut vraiment que je me protège les yeux." 

Il y a cinq ans, l’Italien d’origine irlandaise Ian McKinley avait été le premier international à porter ce genre de lunettes, mais il n’a pas été retenu pour cette Coupe du monde. En France, l'actuel demi de mêlée de Vannes Florian Cazenave avait été l'un des premiers à porter des lunettes sur un terrain de rugby. Victime d'un accident domestique en juillet 2013, il n'avait pu dans un premier temps obtenir une licence en France. Contraint de s'exiler dans un club de deuxième division en Italie, il est revenu jouer en France à Brive, en 2017, en bénéficiant d'un changement du règlement de la fédération.  

Découvrez nos grilles de mots mystères exclusives sur le thème de la Coupe du monde de Rugby

jouer maintenant

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.