Coupe du monde de rugby : les All Blacks écrasent la France (62 - 13) qui termine son mondial sur un échec retentissant

Les Bleus ont été très rapidement surpassés par une équipe néo-zélandaise bien supérieure, conduisant à une défaite historique

Le deuxième ligne de l\'équipe de France Yoann Maestri lors de la défaite des Bleus contre les All Blacks (62-13), le 17 octobre 2015 à Cardiff (Pays de Galles).
Le deuxième ligne de l'équipe de France Yoann Maestri lors de la défaite des Bleus contre les All Blacks (62-13), le 17 octobre 2015 à Cardiff (Pays de Galles). (REUTERS STAFF / REUTERS)

Jamais un XV de France n'avait été autant corrigé. Les All Blacks ont sévèrement battu l'équipe de France 62 à 13, samedi 17 octobre, en quart de finale de la Coupe du monde de rugby. Les Néo-zélandais ont inscrit pas moins de neuf essais contre un seul pour les Tricolores qui n'ont jamais réussi à rivaliser avec des adversaires simplement trop forts pour eux. Les Bleus sont donc éliminés d'une compétition où ils ne sont jamais parvenus à trouver un fond de jeu digne de ce nom. Les Blacks, eux, se qualifient tranquillement pour les demi-finales où ils affronteront l'Afrique-du-Sud, samedi 24 octobre à 17 heures.

Francetv info revient sur les trois points à retenir de cette cuisante déroute:

Les All Blacks jouent dans une autre dimension. Et dire que certains disaient que la Nouvelle-Zélande était prenable. On a eu l'impression que les All Blacks pratiquaient un autre sport, tant leur rugby a frisé la perfection. En première mi-temps, chacune de leurs actions dangereuses s'est terminée par un essai, leur permettant de rentrer au vestiaire en menant 29 à 13. Derrière, ce fut une démonstration de gestes techniques et d'essais en solitaire. On ne voit pas ce qui pourrait empêcher les Blacks de repartir d'Angleterre avec le trophée de champions du monde.

 

• Les Français les plus mauvais de l'histoire. Une statistique vient alourdir le coup de bambou qu'a pris le XV de France : c'est le pire résultat d'une équipe de France lors d'une Coupe du monde de rugby et il s'agit du deuxième pire résultat d'une équipe de France tout court (En 2007, les Bleus avaient déjà été battus par les Blacks 61 à 10).

 

Il s'agit surtout de l'échec de Philippe Saint-André, sélectionneur au pire bilan en bleu. "Le résultat est lourd" a encore estimé le coach après le match, alors qu'il défend depuis quatre ans une stratégie très contestée. PSA, qui termine son mandat sur cette défaite historique, risque d'être pointé du doigt par un monde du rugby qui va demander des comptes à la FFR. Le boulot de Guy Novès, son successeur, s'annonce compliqué.

 

Le fait du match : Michalak dehors ou Picamoles sanctionné ? On hésite entre la blessure de Frédéric Michalak, privant les Bleus de leur chef d'orchestre dès la 10e minute, et le carton jaune infligé à Louis Picamoles à la 47e minute. Chacun de ces deux faits de jeu a provoqué une baisse du niveau de mobilisation des Français. Mais avec ou sans eux sur le terrain, rien ne pouvait empêcher ces brillants All Blacks de surclasser largement ces pâles Bleus.