Cet article date de plus de six ans.

Coupe du monde de rugby : l'Afrique du Sud bat le pays de Galles (23-19) et se qualifie pour les demi-finales

Les Sud-Africains se sont imposés à l'issue d'un match serré, samedi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le joueur de rugby sud-africain Handre Pollard (à gauche) échappe au Gallois Taulupe Faletau lors du quart de finale de la coupe du monde de rugby, au stade de Twickenham (Royaume-Uni), le 17 octobre 2015. (GLYN KIRK / AFP)

Et pourtant l’histoire galloise aurait été belle. Mais c’est bien l’Afrique-du-Sud qui s’est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe du monde de rugby en battant le pays de Galles 23-19, samedi 17 octobre à Twickenham (Royaume-Uni). Après avoir battu les Anglais en poule malgré une cascade de blessés, les Gallois s’étaient attirés la sympathie de nombreux observateurs du monde ovale. Les Sud-Africains, eux, empruntés depuis le début de leur Mondial marqué notamment par une défaite contre le Japon, relèvent la tête et rejoignent le dernier carré de la compétition.

Essai sud-africain à 5 minutes de la fin

Ce quart de finale était pourtant bien embarqué pour les Gallois, qui menaient d’un point à la mi-temps. A la reprise, les Rouges ont continué à enfoncer le clou avec trois pénalités inscrites, alors que Pollard, le buteur springbok, brillait par sa maladresse.
Mais à la 74e minute, sur une énième mêlée sud-africaine à 15 mètres de la ligne galloise, Vermeulen, le numéro 8 de l’Afrique-du-Sud, envoyait son demi-de-mêlée Du Preez à l’essai grâce à une géniale passe dans le dos et à une erreur de placement de la défense du XV du Poireau.

C’en était fini des espoirs des Gallois, qui n’ont pas réussi à inscrire l’essai nécessaire pour rejoindre leur adversaire du soir. Il n’y a donc plus d’équipe locale en course dans cette Coupe du monde 2015. Les Sud-africains, eux, retrouveront au prochain tour le vainqueur du match France - Nouvelle-Zélande.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de rugby

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.