Cet article date de plus de neuf ans.

Australie : des blessures moins graves que prévu

L'entraîneur des Wallabies, Robbie Deans, qui a déploré vendredi plusieurs blessures lors de la victoire face aux Etats-Unis (67-5) a estimé samedi qu'elles étaient "moins graves que prévu" et prendra une décision "probablement" dans "les prochaines 48 heures" sur un éventuel renfort.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Le numéro 12, Robert Horne, qui s'est fracturé une pommette souffre d'un "déplacement léger". "C'est prometteur, nous ferons des examens complémentaires quand nous serons à Christchurch et prendrons une décision quand nous en saurons plus", a affirmé Deans. Concernant l'autre centre, Anthony Faingaa, "vous avez vu qu'il avait subi un KO. Ce n'est jamais beau à voir. Mais il était très bien ce matin (samedi). Il se rappelle de tout, y compris du moment du plaquage. C'est un très bon signe. Mais bon, c'est quand même quelque chose d'important et nous ne le prenons pas à la légère. On surveille ça pour être sûr qu'il aura totalement récupéré avant de réintégrer le groupe", a déclaré le coach.

Autre trois-quarts blessé: Pat McCabe (épaule luxée). "On va regarder ça dans les jours prochains, avec, là encore, des examens supplémentaires à Christchurch, pour vérifier l'étendue de la blessure. Mais, a priori, cela ne semble pas aussi important que ça aurait pu l'être", a estimé Deans. Concernant Wycliff Palu, troisième ligne centre (ischio-jambiers), "on va faire une IRM (imagerie par résonance magnétique) à Christchurch". Tous les autres blessés, James O'Connor (ischio-jambiers), James Horwill (épaule), Digby Ioane (fracture du pouce de la main droite), leur état s'améliore positivement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de rugby

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.