Champions Cup : deux duels franco-français, des chocs pour Toulouse, Clermont et Montpellier... Ce qu'il faut savoir sur les huitièmes de finale

Sept clubs français vont disputer  les huitièmes de finale aller se jouent jusqu'à dimanche. Toulouse-Ulster et Clermont-Leicester seront à suivre sur France 2 et france.tv. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Cyril Baille charge la défense des Wasps, le 15 janvier 2022, en Champions Cup. (ASHLEY WESTERN / COLORSPORT)

Oubliez le casse-tête de la phase préliminaire, la Champions Cup est de retour pour sa phase finale. Passé les premiers mois d'une saison européenne improbable, place aux huitièmes de finale, dès samedi 16 avril. À ce stade de la compétition, un fort contingent français sera représenté avec sept clubs dont deux chocs : Toulouse défiera l'Ulster, samedi (16h15, à suivre sur France 2 et france.tv) quand Clermont sera opposé à Leicester, dimanche (16h15, à suivre sur France 2 et france.tv). Le Racing 92, Montpellier, le Stade Français, La Rochelle, Bordeaux-Bègles sont également en lice. Un scénario difficilement imaginable en début d'année.

Deux duels franco-français et des chocs au programme

Les supporters du Racing et du Stade français ont de quoi se réjouir. En trois semaines, trois derbys : d'abord en Top 14 (victoire 53-20 des Racingmen) puis avec les deux matchs du huitième de finale, les 9 et 17 avril. 

À l'image des Franciliens, eux-aussi sont inséparables. Après s'être affrontés, autant sur le terrain que sur le banc des entraîneurs, samedi dernier en Top 14, Stade rochelais et Union Bordeaux-Bègles vont s'affronter façon triptyque. Respectivement finaliste et demi-finaliste de la dernière édition, les deux écuries nourrissent de grandes ambitions cette saison encore, malgré des prestations récentes décevantes en championnat de France.

Les joueurs de Leicester, tout à leur joie, se déplacent dimanche à Clermont en 8es de finale aller de Champions Cup. (ROMAIN PERROCHEAU / AFP)

Pour le reste, le leader du Top 14, Montpellier reçoit les Harlequins, troisièmes du championnat d'Angleterre tandis que le premier de ce même championnat, les Leicester Tigers, recevront Clermont. Après un début de saison exceptionnel, les joueurs des Midlands dominent le Premiership et ont remporté tous leurs matchs de poule, s'imposant notamment sur la pelouse de Chaban-Delmas. Enfin le tenant du titre, le Stade toulousain accueille l'Ulster, deuxième de son groupe du Rugby United Championship. Lors de la phase de groupes, les Irlandais ont dominé par deux fois les Clermontois et les Saints de Northampton.

Le prolongement d'une phase de groupes tronquée

Depuis deux saisons, l'EPCR a décidé d'innover. De tout changer même. Exit les cinq poules de quatre et son format lisible et compréhensible. Place aux deux poules de douze, où toutes les équipes ne se rencontrent pas et ne disputent pas les mêmes rencontres. S'arrêter là aurait été trop simple. Depuis cette saison, les huitièmes de finale se jouent sous la forme de matchs aller-retour. Mais pas les quarts ni les demies.

Face au Covid-19 et aux protocoles sanitaires distincts propres aux pays, voire aux fermetures de frontières, les premiers mois de la compétition ont donné du travail à l'EPCR, l'organe en charge de l'organisation de la compétition. Au total, onze matchs de la phase de groupe n'ont pas été disputés en raison de la pandémie. Selon les situations, la défaite sur tapis-vert était attribuée à l'équipe touchée par le coronavirus, ou bien des matchs nuls et vierges étaient prononcés. Des décisions largement contestées par les clubs.

Par exemple, le Racing 92 a signé deux victoires bonifiées (28-0) sur tapis vert. Elle n'a donc joué que deux matchs, sur quatre initialement prévus. Avec La Rochelle, il sera l'une des deux seules équipes françaises qui pourront recevoir en quart de finale, en cas de qualification. L'Union Bordeaux-Bègles a, quant à elle, empoché une victoire et un match nul "grâce" au Covid. De son côté, le tenant du titre toulousain a bénéficié de deux matchs conclus sur tapis vert, avec un nul et une défaite. Avec une place de septième bien éloignée de ses ambitions.

Un nouveau format pour les huitièmes

C'est donc le seul tour de cette phase finale qui se jouera en match aller (ce week-end)-retour (le week-end prochain). Les huitièmes rendront leur verdict à l'issue de deux rencontres et le vainqueur sera "désigné sur la base des scores cumulés de deux manches". Les points terrains et points de bonus ne s'appliquent donc pas. Par la suite, dès les quarts de finale, les affiches se joueront sur un match sec. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Champions Cup

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.