Cet article date de plus de deux ans.

"Ça fait une grande différence" : pour la première fois depuis mars, des supporters de rugby seront au stade pour Angleterre-France

La rencontre se jouera à Twickenham devant 2 000 personnes. Parmi les invités, on trouvera des soignants qui se sont mobilisés contre la pandémie. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'équipe d'Angleterre dans son stade de Twickenham le 3 décembre 2020.  (ANDY RAIN / MAXPPP)

Le stade de Twickenham ne sonnera pas creux dimanche 6 décembre. Pour la première fois depuis le mois de mars, 2 000 spectateurs vont assister à un match de rugby dans un stade en Angleterre. Les supporters vont vivre la finale de la coupe d’automne des Nations entre l’Angleterre et la France.

Si d'habitude, ils sont 82 000 à entonner God save the Queen, cette fois, évidemment, ce sera moins impressionnant mais ces 2 000 personnes, cela change tout, selon le troisième ligne anglais, Sam Underhill. a fait une très grande différence. L'absence du public, c'est quelque chose dont n’a jamais parlé depuis que l’on rejoue au rugby ces derniers mois mais les supporters ont un réel effet sur le jeu."

"L’énergie qu’ils transmettent aux joueurs, en particulier à Twickenham, pour un Anglais, c’est énorme." 

Sam Underhill

à franceinfo

Faire venir 2 000 spectateurs dimanche est aussi toute une organisation. Ils n’auront le droit d’être ensemble que s’ils viennent du même foyer sinon ils devront respecter des distances de sécurité et ils devront tous porter un masque. Même dans ces conditions très particulières, l’ouvreur Owen Farrell est heureux de revoir les gradins remplis. "Avec un peu de chance, ça va aller de mieux en mieux et tous les supporters pourront revenir. Tout montre que c’est sans danger pour les fans et ils jouent un grand rôle. On veut de l’ambiance à nouveau, on veut que la foule revienne à Twickenham."

Parmi les 2 000 spectateurs, il y a aura 400 invités un peu spéciaux : des infirmiers, des médecins, des brancardiers... Tous salariés du NHS, le service de santé publique britannique, pour les remercier de leur combat contre la pandémie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rugby

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.