Garde à vue de Bernard Laporte pour blanchiment de fraude fiscale aggravé : son avocat juge "navrant" que l'information sorte aujourd'hui

Le président de la Fédération française de rugby avait été placé en garde à vue pour "blanchiment de fraude fiscale aggravée". Il en est sorti sans poursuite à ce stade.
Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le président de la Fédération française de rugby, Bernard Laporte. (FRANCK FIFE / AFP)

"C'est dans la semaine où a lieu un référendum organisé par la Fédération française de rugby pour trouver un président délégué que le parquet national financier, non seulement décide de cette date de garde à vue, mais en informe la presse le jour-même", déplore mardi 24 janvier sur franceinfo Jean-Pierre Versini-Campinchi, l'un des avocats de Bernard Laporte. "C'est navrant."

Bernard Laporte était en garde à vue sans poursuite à ce stade pour "blanchiment de fraude fiscale aggravé". Il est sorti de cette garde à vue sans poursuite à ce stade. Un dossier sans lien avec sa précédente condamnation en décembre : "Ça n'a aucun rapport avec la précédente affaire", confirme son avocat qui affirme avoir appris "ce mardi matin par L'Équipe" que son client était placé en garde à vue. Jean-Pierre Versini-Campinchi y voit "une énième fois une violation du secret de l'enquête dans certains dossiers. Dans celui-ci, nous en avons subi trois", affirme t-il.

Condamné à deux ans de prison avec sursis et 75 000 euros d'amende pour corruption, la Fédération avait annoncé, le 19 décembre 2022, que Bernard Laporte allait "se mettre en retrait à titre provisoire" de ses fonctions de président.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bernard Laporte

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.