Cet article date de plus de quatre ans.

Accusations de viol à Bordeaux : six rugbymen du FC Grenoble placés en garde à vue

Soupçonnés de viol sur une jeune femme après un match de Top 14 à Bordeaux le 11mars dernier, six joueurs du FC Grenoble ont été placés en garde à vue mercredi.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une voiture de police. (Photo d'illustration) (SEBASTIEN JARRY / MAXPPP)

Six rugbymen du FC Grenoble ont été placés en garde à vue mercredi 22 mars à l'Hôtel de police de Grenoble, dans le cadre d'une enquête pour viol en réunion, rapporte France Bleu Isère. Ce placement en garde à vue fait suite à la plainte pour viol déposée par une jeune femme le 12 mars dernier, au lendemain d'un match du FC Grenoble à Bordeaux dans le cadre du Top 14. 

Un chauffeur de taxi auditionné

Une jeune femme de 21 ans avait déposé plainte pour viol à Bordeaux contre plusieurs rugbymen grenoblois qu'elle avait rencontrés en discothèque dans la nuit du 11 au 12 mars dernier, après leur défaite contre l'UBB. Elle avait expliqué avoir été droguée puis emmenée de force dans un hôtel.

À Bordeaux, les enquêteurs ont pu auditionner des amies de la victime, ainsi que le chauffeur du taxi dans lequel la jeune femme et les joueurs avaient pris place. Vendredi dernier, le FCG avait annoncé que plusieurs joueurs étaient mis à pied à titre conservatoire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.