Rugby : Richie McCaw et Jessy Trémoulière élus joueur et joueuse de la décennie

Ils ont été élus joueur et joueuse de la décennie 2010. Le Néo-Zélandais Richie McCaw et la Française Jessy Trémoulière ont reçu cette distinction ce lundi par les fans de rugby du monde entier, lors des World Rugby Awards. Un jury de spécialistes a en revanche composé les équipes masculine et féminine de la décennie. Et une autre Française tire elle aussi son épingle du jeu, Safi N'Diaye, qui rejoint une équipe composée uniquement d'Anglaises et de Néo-Zélandaises.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (GAIZKA IROZ / AFP)

Le Néo-Zélandais Richie McCaw, vainqueur des Coupes du monde 2011 et 2015, et la Française Jessy Trémoulière, qui a contribué aux Grands Chelems des Bleues dans le Tournoi des Six Nations 2014 et 2018, ont été élus joueur et joueuse de la décennie à l'issue d'un vote du public révélé lundi par World Rugby.

McCaw, 39 ans et retraité des terrains depuis sa seconde couronne mondiale en 2015, a devancé son compatriote et ex-coéquipier Dan Carter, élu comme lui trois fois joueur de l'année. A 28 ans, Trémoulière est elle toujours active en club à Romagnat, près de Clermont, comme avec le XV de France féminin. L'arrière française n'était pourtant pas favorite face à la centre anglaise Emily Scarratt ou l'ailière néo-zélandaise Portia Woodman, qui se console avec deux trophées: celui de joueuse à VII de la décennie et l'essai de la décennie inscrit contre les Anglaises lors de la Coupe du monde 2017. Chez les hommes, c'est Jerry Tuwai, champion olympique en 2016 avec les Fidji, qui a été désigné septiste de la décennie. Jamie Heaslip a lui été récompensé pour avoir inscrit le superbe essai collectif des Irlandais contre l'Italie lors du Tournoi des Six Nations 2016.

Vote du public et cérémonie en ligne

En raison de la pandémie de Covid-19 qui a interrompu ou modifié le format des compétitions en 2020, World Rugby a décidé de ne pas tenir son élection annuelle mais de la remplacer par un vote du public sur l'ensemble de la décennie 2010. Les résultats ont été présentés lors d'une cérémonie en ligne. Tous les joueurs et joueuses élus joueurs de l'année depuis 2010 étaient en lice, des triples vainqueurs néo-zélandais au Sud-Africain Pieter-Steph du Toit, lauréat 2019 après avoir soulevé la Coupe du monde avec les Springboks.

Les équipes masculine et féminine de la décennie ont elles été composées par un jury de spécialistes. Chez les hommes, les Néo-Zélandais dominent avec 7 joueurs sur 15 et des représentants à chaque ligne: McCaw et Carter mais aussi le pilier droit Owen Franks, la paire de deuxième ligne Sam Whitelock - Brodie Retallick, le centre Ma'a Nonu et l'arrière Ben Smith.

Safi N'Diaye dans l'équipe féminine 

Derrière la Nouvelle-Zélande, l'Afrique du Sud est la mieux représentée avec 3 joueurs : deux champions du monde 2007, le talonneur Bismarck du Plessis et l'ailier Bryan Habana, et un de 2019, le pilier gauche Tendai Mtawarira. Les Français, en retrait après le Mondial 2011, sont logiquement absents comme les Anglais, chose plus étonnante. Les Européens placent 4 joueurs en tout : l'Italien Sergio Parisse en troisième ligne centre, l'Irlandais Conor Murray en demi de mêlée, l'Irlandais Brian O'Driscoll en deuxième centre et le Gallois George North à une aile.

Les Australiens placent leur ex-capitaine David Pocock, vice-champion du monde 2015. Dans cette prestigieuse sélection, le Top 14 est bien représenté avec Du Plessis (Montpellier), Parisse et Nonu (Toulon) toujours actifs, en plus de ses ex-pensionnaires Carter (Racing) et Habana (Toulon). Chez les femmes, la troisième ligne française Safi N'Diaye, cadre des Bleues, réalise une belle performance en se distinguant dans une équipe composée hormis elle uniquement d'Anglaises (8) et de Néo-Zélandaises (6).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.