Cet article date de plus de deux ans.

Rugby : Folau conteste la résiliation de son contrat pour ses propos homophobes

Auteur de nouveaux propos homophobes sur les réseaux sociaux, l'international australien Israel Folau a décidé de contester la résiliation de son contrat engagée par sa Fédération.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Poussée vers la sortie par la Fédération australienne après de nouveaux propos homophobes, l'arrière vedette des Wallabies, Israel Folau sollicite une audition en vertu du Code de conduite.

Cette audience ne devrait pas se tenir dans l'immédiat en raison de deux jours fériés qui arrivent en Australie, ce qui place la fédération dans une position difficile à cinq mois de la Coupe du monde au Japon.

Si les magistrats ne le déclarent pas coupable d'une "violation de haut niveau" du code de conduite des joueurs professionnels ou décide d'une simple suspension, le joueur pourrait être de nouveau sélectionnable.

Aucun regret

Interrogé par le Sydney Morning Herald qui lui demandait s'il regrettait ses propos, Folau avait répondu dimanche: "Absolument pas. Je vais m'en tenir à ce que dit la Bible. Je le partage avec amour. Je peux voir le revers de la médaille avec des réactions totalement opposées à ce que j'ai exprimé".

Le joueur de 30 ans, fervent chrétien évangéliste, avait suscité un tollé la semaine dernière après la publication d'un message sur son compte Instagram : "Ivrognes, homosexuels, adultères, menteurs, fornicateurs, voleurs, athées, idolâtres, l'Enfer vous attend. Repentez-vous! Seul Jésus peut vous sauver."

Folau s'était déjà opposé à la légalisation du mariage homosexuel dans son pays, adoptée fin 2017 par le Parlement, avant d'affirmer en avril 2018 que l'Enfer attendait les homosexuels à moins qu'ils ne se repentent de leurs péchés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.