Rugby Championship - L'Argentine reste invaincue après son nul contre l'Australie (15-15)

Une semaine après avoir battu pour la première fois de son histoire la Nouvelle-Zélande, l'Argentine a poursuivi son bon début de Rugby Championship, en décrochant le nul contre l'Australie (15-15) dans un match sans essai. Les Pumas sont donc les derniers et les seuls à être invaincus dans cette compétition si particulière, disputée à trois (sans l'Afrique du Sud). Néo-Zélandais, Argentins et Australiens se trouvent donc à égalité à la 1re place avec 6 points, mais les All Blacks et les Wallabies ont déjà disputé 3 rencontres.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'Australien Tom Wright rattrapé par l'Argentin Emiliano Boffelli  (DAVID GRAY / AFP)

Qui aurait pu l'imaginer ? Jamais l'Argentine n'avait enchaîné deux matches sans défaite dans le Rugby Championship, depuis son arrivée dans la compétition en 2012. C'est désormais chose faite.  Deux ans après avoir enregistré deux victoires dans la totalité de la compétition, les Pumas viennent d'enregistrer un match nul (15-15) à Newcastle, un semaine après leur succès historique, le premier face aux All Blacks. Les hommes de de Mario Ledesma auraient même pu arracher dans les ultimes secondes des arrêts de jeu une victoire, mais le contre sud-américain avec un long coup de pied à suivre se terminait en touche, grâce au retour in-extremis de Jack Gordon à 5m de l'en-but. 

Ils ont remonté un handicap de neuf points (15-6) en seconde période, dans cette partie dénuée d'essai. C'est l'ouvreur Nicolas Sanchez qui a inscrit encore la totalité des points de son équipe. Les Australiens, qui avaient aussi battu les All Blacks (24-22) lors de leur dernière sortie, ont été dominants en première période autant territorialement que ballon en main et ont acculé les Pumas dans leur moitié de terrain. Mais ils se sont vus refuser deux essais.

Les Pumas leur ont néanmoins opposé une défense admirable et ont progressivement refait leur retard en seconde période en les poussant à commettre des erreurs. La rencontre aurait pu basculer d'un côté ou de l'autre en fin de partie, l'ouvreur Reece Hodge, impeccable jusque-là, concédant alors son premier échec devant les perches. Et cette ultime action de Santiago Socino aurait pu tout changer. Mais avec ce nul, les trois équipes participantes se trouvent en 1re position, avec 6 points. Mais les Argentins ont encore deux matches à jouer, dès la semaine prochaine pour la revanche contre les Néo-Zélandais, et la semaine suivante face à ces mêmes Wallabies. Deux occasions pour finir à une autre place que la dernière pour la deuxième fois de l'histoire (en 2015, l'Argentine avait fini 3e devant l'Afrique du Sud). Et pourquoi ne pas viser la première, eux qui ont un goal-average à +10, et la Nouvelle-Zélande à +26 ?

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.