Roland-Garros : Sofia Kenin s'offre Danielle Collins et prend rendez-vous avec Petra Kvitova en demi-finale

Sofia Kenin a eu raison de Danielle Collins. Dans ce duel 100% américain, Danielle Collins, 57e mondiale, n'a rien lâché mais a craqué face à la jeune joueuse (6-4, 4-6,6-0). La vainqueur de l'Open d'Australie, tête de série numéro 4, retrouvera Petra Kvitova, la seule et dernière tête de série, en dehors de l'Américaine, en demi-finale de Roland-Garros. Une première pour la jeune joueuse de 21 ans.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (ROB PRANGE / SPAINDPPI)

Sofia Kenin a remporté le duel des Américaines, ce mercredi, face à sa compatriote Danielle Collins (6-4, 4-6,6-0). Pour son premier quart de finale à Roland-Garros, Sofia Kenin, tête de série numéro 4, a donc fait le job. La numéro 6 mondiale a été celle des deux qui a le plus cherché les angles, les lignes et les longueurs de balles. Une stratégie qui s'est révélée payante et qui a fait craquer Danielle Collins à de nombreuses reprises. Sofia Kenin a d'ailleurs réussi à breaker Collins dès le début de la première manche pour mener 3-2. Une avance qu'elle conservera pour remporter le set 6-4. 

Malgré la domination de Kenin dans les échanges, Collins a essayé de varier le jeu et de prendre des initiatives. Mais cela n'a pas suffi à perturber son adversaire. D'autant plus que ses choix tactiques n'ont pas forcément été toujours payants, manquant de réussite et échappant trop de fautes directes. Comme pressée de rejoindre le dernier carré, Sofia Kenin a écourté de nombreux échanges. D'ailleurs, les échanges de moins de quatre coups ont été remportés pour la majorité par l'Américaine de 21 ans. Pour cela, elle a utilisé l'ensemble de ses coups longs, flirtant avec les lignes, pour obliger son adversaire à se déplacer sur l'ensemble du court et la mettant ainsi en difficulté.  

Kenin pas si sereine

Dans le deuxième set, Danielle Collins s'est voulu plus agressive et davantage en position d'attaque. Un choix tactique qui lui a permis de pousser Sofia Kenin dans ses retranchements et de recoller à un set partout. Obligée de passer par la case troisième manche, Sofia Kenin a repris du poil de la bête et a déroulé le troisième set pour mener 4-0. A cet instant, Danielle Collins a demandé un traitement médical. Une pause médicale qui n'a pas pour autant déstabilisé Sofia Kenin, qui a continué à dérouler dans le troisième set, et a même gagné le jeu blanc. Danielle Collins n'a même pas pu marquer un seul coup gagnant, tant elle a été étouffée par l'agressivité de Sofia Kenin. L'Américaine de 21 ans a toutefois souffert pendant ce match, qui aura été un combat intense entre les deux joueuses de plus de 2 heures. 

L'année de Kenin ? 

Serait-ce l'année de Sofia Kenin ? Après avoir remporté son premier Grand chelem en début d'année à l'Open d'Australie, Sofia Kenin pourrait bien accrocher un deuxième titre du grand chelem à son palmarès. Pour son meilleur résultat à Paris, elle qui n'avait jamais dépassé les huitièmes de finale Porte d'Auteuil, ce Roland-Garros est déjà une réussite. Même si Sofia Kenin a montré des signes de faiblesses lors de sa première semaine à Roland-Garros, il lui a fallu trois sets pour se défaire de Liudmila Samsonova (125e mondiale), d'Ana Bogdan (93e) ou encore de Fiona Ferro (49e), la jeune joueuse a retenu les leçons du passé et n'a pas flanché au moment de conclure. Il faudra toutefois qu'elle hausse encore son niveau de jeu face à Petra Kvitova, la première tête de série qu'elle affrontera depuis le début du tournoi. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.