Roland-Garros : l'édition 2021 reportée d'une semaine en raison du coronavirus

Initialement prévue du 17 mai (début des qualifications) au 6 juin, l'édition 2021 de Roland-Garros est reportée d'une semaine.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'an dernier, lors d'une édition déjà reportée, 1000 spectateurs étaient autorisés à Roland-Garros.  (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

La 120e édition du tournoi de Roland-Garros a été reportée d'une semaine, a indiqué la Fédération française de tennis (FFT) ce jeudi 8 avril. Les Internationaux de France se tiendront donc du lundi 24 mai, marquant le début des qualifications, au dimanche 13 juin, date des finales. Le tableau principal débutera le dimanche 30 mai.

"Je me réjouis que la concertation avec les pouvoirs publics, les différentes instances internationales du tennis, nos partenaires et diffuseurs et le travail en cours avec la WTA et l’ATP ait rendu possible le décalage d’une semaine de l’édition 2021 du tournoi de Roland-Garros, et je les en remercie", a déclaré Gilles Moretton, le président de la FFT, via un communiqué.

L’an dernier, 1000 spectateurs par jour avaient été autorisés à pénétrer dans l’enceinte du tournoi. Avec ce report de quelques jours et la vaccination qui s'amplifie, les organisateurs espèrent obtenir une jauge de spectateurs plus élevée que l'an passé. "Ce report va laisser un peu plus de temps à l’amélioration de la situation sanitaire et devrait nous permettre d’optimiser nos chances d’accueillir des spectateurs à Roland-Garros (...) Que ce soit pour les fans, les joueurs mais aussi pour l’ambiance, la présence du public est essentielle au tournoi, premier événement sportif international du printemps", a poursuivi Gilles Moretton.

Plus de 1000 spectateurs par jour ?

La ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu, invitée sur l’antenne de France Info samedi 3 avril, avait laissé planer le doute quant à la tenue du tournoi parisien aux dates initiales. Cette fois, la décision a été prise. Le président de la République Emmanuel Macron avait indiqué mercredi 31 mars que des assouplissements concernant notamment le sport pourraient s'appliquer courant mai.

En mars 2020, Roland-Garros avait déjà subi les conséquences du coronavirus en se voyant reporté du 20 septembre au 4 octobre dans un premier temps, avant de finalement se dérouler du 27 septembre au 11 octobre 2020. Une décision qui avait été accueillie assez froidement dans le monde du tennis dans un calendrier surchargé à cette période. Sur les réseaux sociaux, les joueurs avaient fait part de leur étonnement suite à cette annonce en regrettant un manque d’information de la part des organisateurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.