Cet article date de plus de deux ans.

Roland-Garros : Antoine Hoang crée la sensation en éliminant Damir Dzumhur

Sensation ce mardi soir Porte d'Auteuil. 146e mondial et titulaire d'une wild-card, Antoine Hoang a réussi l'exploit d'éliminer le Bosnien Damir Dzhumur, 52e à l'ATP. Le Français de 23 ans s'est imposé en 4 sets (6-4, 0-6, 7-6, 6-3) et retrouvera l'Espagnol Fernando Verdasco, tombeur de D.Evans, au prochain tour.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (NINI CALIMOUTOU / MAXPPP)

Il y a eu Diane Parry chez les filles, il y a désormais Antoine Hoang chez les garçons ! Auteur d'un match sensationnel pour son premier tour, le Français de 23 ans, 146e joueur mondial s'est payé le luxe de sortir le Bosnien  Damir Dzumhur, 52e à l'ATP, en 4 sets (6-4, 0-6, 7-6, 6-3). Il rejoint Fernando Verdasco au prochain tour. 

Son meilleur résultat de la saison était une finale au Challenger de Rennes en janvier. Une broutille, comparé à l'exploit qu'il vient de réaliser sur le court numéro 6. Plus qu'un outsider face au Bosnien Damir Dzumhur - qui a déjà atteint le troisième tour à Roland - Antoine Hoang a créée l'exploit de la journée en s'imposant au terme d'un combat de près de 3 heures. 

De l'audace et du talent

Bénéficiaire d'une wild-card pour la première fois de sa jeune carrière, le Toulonnais n'a jamais semblé tétanisé par l'enjeu. Bien au contraire. Insolent d'insouciance et d'audace, il a d'abord remporté le premier set (6-4) à la surprise générale, avant de concéder une bulle dans la deuxième manche, assez logiquement (6-0).

Mais le Français de 23 ans n'a jamais eu de doutes quant à ses capacités à faire trembler Damir Dzumhur, tout récent quart de finaliste au tournoi de Genève. Solide sur sa mise en jeu, Hoang a poussé son adversaire dans un tie-break insoutenable, qu'il a finalement remporté au prix d'un combat de tous les instants (7-5). Le jeune français a ensuite saisi la première opportunité de breaker son adversaire dans la quatrième manche pour prendre les devants. Chose que le Bosnien n'a jamais réussi à faire au cours de ce match, avec seulement 7 balles de break converties sur 18 !

Hoang ne s'est pas fait prier pour conclure dans le quatrième set à 6-3 et s'offrir l'une des plus belles victoires de sa jeune carrière. Un match d'un tout autre calibre l'attend au prochain tour, puisqu'il aura les honneurs d'affronter l'Espagnol Fernando Verdasco, véritable ogre de la terre battue sur le circuit. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.