Cet article date de plus de neuf ans.

Razzano maintient la France dans le coup

Virginie Razzano, victorieuse de Dominika Cibulkova, a permis à l'équipe de France d'aborder la journée décisive de dimanche à égalité avec la Slovaquie (1-1), dans le cadre du groupe mondial II (2e division) de la FedCup alors qu'Aravane Rezaï a quitté le groupe samedi matin.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Côté court, les Françaises ont étalé un état d'esprit remarquable. Pauline Parmentier (62e mondiale) a d'abord bien résisté face à Daniela Hantuchova (20e mondiale), victorieuse (5-7, 6-1, 9-7). Surtout, Virginie Razzano, classée au 99e rang mondial, a remporté un succès plein de maîtrise aux dépens de Dominika Cibulkova (N.16), 6-4, 6-4, en 1h29. Ce succès permet aux Françaises, qui évoluent pour la première fois en groupe mondial II, d'entretenir l'espoir, avant les deux derniers simples et l'éventuel double décisif de dimanche.

Côté coulisses, l'équipe de France, venue sans sa meilleure joueuse Marion Bartoli, qui refuse de jouer en l'absence de son père Walter, a vécu le départ d'Aravane Rezaï dans les heures précédant le match. Mécontente de ne pas avoir été retenue parmi les titulaires pour cette rencontre, Rezaï avait décidé une première fois vendredi de quitter la Slovaquie, avant de se raviser et de rester à Bratislava. Elle est finalement partie samedi matin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.