Cet article date de plus de huit ans.

Daniel Baal : "Si Laurent Jalabert a été propre, il faut qu'il le dise clairement."

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Daniel Baal qui a beaucoup oeuvré pour la lutte contre le dopage, était l'invité du Grand Soir 3 ce lundi 24 juin.  Il a vivement réagi aux révélations de l'Equipe et propos de Laurent Jalabert dans le Grand Soir 3.

C'est un Daniel Baal consterné qui a écouté les déclarations de Laurent Jalabert devant les caméras du Grand Soir 3, ce lundi 24 juin. L'ancien président de la Fédération française de cyclisme de 1993 à 2001 s'est dit attristé de la défense adoptée par Laurent Jalabert : "Ou bien Laurent Jalabert a été propre et il faut qu'il le dise clairement, ou bien il a également été impliqué comme malheusement la grande majorité des coureurs durant cette période 1995-2005, il faut alors qu'il le reconnaisse comme d'autres l'ont reconnu. Il en sortirait grandi.

Pour sa défense, Jalabert plaide qu'il faisait confiance aux médecins de son équipe, mais concède cependant qu'on lui a peut être administré des produits, mais qu'il ne le savait pas. Pour Daniel Baal "à un moment, on se rend compte si ses performances sont simplement le fruit de son travail ou si on est un petit peu aidé." Et de se rappeler qu'en 1999, alors qu'il mettait difficilement en place le suivi longitudinal contrôlé : "Je me souviens des difficultés qu'on avait avec Laurent Jalabert qui - étant dans une équipe espagnole Once - ne voulait pas s'y prêter."


 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.