Cet article date de plus de huit ans.

Pistorius ne sera pas sanctionné pour ses critiques

Le Sud-Africain Oscar Pistorius ne subira pas de sanction disciplinaire malgré les vives critiques formulées dimanche soir par le champion, qui a accusé ses adversaires d'utiliser des prothèses trop longues, a indiqué le Comité international paralympique (CIP). Furieux d'avoir perdu son titre en finale du 200 m T44 (amputés des membres inférieurs), où il a fini seulement 2e, Pistorius a relancé la controverse sur les bienfaits réels ou supposés des lames en carbone utilisées par les coureurs amputés, alors que lui même en avait fait les frais avant les jeux Olympiques.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : < 1 min.

Le CIP a déjà souligné que tous les finalistes du 200 m avaient couru avec des prothèses autorisées, dont la longueur est calculée à partir d'une formule complexe, proportionnellement au corps des sportifs.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.