Cet article date de plus de neuf ans.

Philippe Croizon, sportif amputé des quatre membres, s'est fait voler son fauteuil

Dans la nuit de jeudi à vendredi, des inconnus ont volé la remorque dans laquelle se trouvait son fauteuil, près de Dieppe. Un préjudice moral autant que financier.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Philippe Croizon pose près de la piscine la plus profonde du monde (33 mètres) construite pour entraîneur les plongeurs professionnels à Bruxelles (Belgique), le 10 janvier 2013. (YVES HERMAN / REUTERS)

Le sportif handicapé Philippe Croizon, auteur notamment d'une traversée de la Manche à la nage alors qu'il est amputé des quatre membres, s'est fait voler son fauteuil roulant électrique, en Seine-Maritime. "Dans la nuit de jeudi à vendredi, on a volé la remorque dans laquelle se trouvait mon fauteuil, alors que je dormais chez des proches à Martin-Eglise", près de Dieppe (Seine-Maritime), a-t-il déclaré à l'AFP. "Je ne sais pas si ces gens se rendent compte de ce qu'ils ont fait : ils n'ont pas seulement piqué mon fauteuil, ils ont volé mon autonomie. Sans lui, je ne suis plus rien".

Le fauteuil, un modèle tous-chemins "tout neuf et fabriqué spécialement pour moi", se trouvait dans une remorque fermée qui a été décrochée et emportée par les voleurs, a précisé Philippe Croizon. "J'ai un sentiment de tristesse et de colère, de ras-le-bol. Les voleurs doivent être loin. Qu'ils gardent la remorque s'ils le veulent, mais qu'au moins ils rendent le fauteuil", a-t-il déclaré. Outre le préjudice moral, la perte du fauteuil représente également une importante perte financière, ces équipements étant "très mal remboursés par la Sécurité sociale". "Des amis m'avaient aidé à financer celui-ci", a-t-il souligné.

L'ancien ouvrier métallurgiste de 46 ans, privé de ses bras et de ses jambes après une électrocution en 1994, s'est fait connaître en réalisant plusieurs exploits sportifs, notamment une traversée de la Manche à la nage en 2010. Il a depuis relié les cinq continents par les détroits, toujours à la nage. Philippe Croizon est aujourd'hui occupé à la rédaction d'un livre relatant ses traversées entre les continents. "Je veux parler de la résilience et du côté positif du handicap, raconte-t-il, mais également de la place du handicap dans différentes sociétés, une place en recul en France selon moi".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.