Nick Kyrgios se paye à nouveau Thiem, Zverev et Djokovic

Dominic Thiem, Alexander Zverev et Novak Djokovic ont certainement les oreilles qui sifflent ce mercredi. Nick Kyrgios les a une nouvelle fois égratignés dans un tweet au sujet de leur comportement lors de l’Adria Tour, organisé par le Serbe, et qui a conduit à contaminer de nombreuses personnes dans les Balkans.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (GREG WOOD / AFP)

Perçu comme le bad boy actuel du tennis, Nick Kyrgios joue la carte de la sagesse depuis le début de la pandémie mondiale du Covid-19. L’Australien fait passer la santé avant tout et ne se prive pas d’envoyer des piques à ces rivaux habituels sur les courts. Alors que l’Australie fait face à une deuxième vague de contamination et s’est partiellement reconfinée, Kyrgios a remis le couvert contre Dominic Thiem, Alexander Zverev et Djokovic. "Deux d’entre eux qui font la fête comme des patates pendant une pandémie mondiale, ça montre bien qu’ils pensent que c’est une blague", a lancé l’Australien sur son compte twitter.

Kyrgios cible particulièrement Thiem qui n’a parlé que d’une "erreur" pour justifier sa participation à l’Adria Tour.

Cette tournée exhibition dans les Balkans a tourné court après la contamination de quatre joueurs : le N.1 mondial Novak Djokovic, Borna Coric, Grigor Dimitrov et Viktor Troicki. L’Adria Tour s’est retrouvé sous le feu des critiques en raison du non-respect des gestes barrières et du manque de distanciation physique entre les joueurs. Leurs comportements avaient eux aussi été mis en cause. Accolades sans masque ni distanciation, sur les courts et en dehors, avec en point d’orgue un match de basket improvisé et un passage en boîte de nuit.

Et l'Allemand s'en était pris à l'Australien dans la presse d'outre-Rhin cette semaine en déclarant : "Kyrgios lui-même a fait beaucoup de bêtises. C'est pour ça que j'ai encore plus de mal à comprendre quand il se mêle de tout. (...) Ce serait mieux qu'il s'améliore plutôt que de toujours critiquer les autres", a taclé le N.3 mondial autrichien.

La réponse est cinglante : "Des personnes perdent la vie, des êtres chers et des amis mais Thiem évoque une 'erreur'. Dire que ces gars sont le 'top' de notre sport", s’est lamenté Kyrgios avant de conclure par un "SMH" (shaking my head), pour appuyer son propos renforcer l'idée que de son point de vue, ces tennismens sont irresponsables.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.