Show de la mi-temps au Superbowl : "Ils veulent marquer l'histoire et ils vont s'en donner les moyens", estime un spécialiste du rap

Eminem, Snoop Dogg, Mary J. Blige, Kendrick Lamar et Dr. Dre seront mis à l’honneur sur scène  lors du show de la mi-temps du Superbowl aux Etats-Unis : Olivier Cachin, spécialiste du rap, se réjouit d'un "spectacle historique et iconique".

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le terrain du SoFi Stadium à Inglewood, qui accueillera le Super Bowl. (MEDIANEWS GROUP/LOS ANGELES DAIL / MEDIANEWS GROUP RM)

"Ils veulent marquer l'histoire et je pense qu'ils vont s'en donner les moyens", a indiqué dimanche 13 février sur franceinfo Olivier Cachin, spécialiste du rap, concernant le Super Bowl 2022. Lors du show de la mi-temps dans la nuit de dimanche à lundi aux Etats Unis cinq rappeurs, Eminem, Snoop Dogg, Mary J. Blige, Kendrick Lamar et Dr. Dre seront mis à l’honneur sur scène.

>> Super Bowl : cinq choses à savoir sur le grand rendez-vous du football américain et le choc Los Angeles Rams - Cincinnati Bengals

"Les Américains ont toujours été très forts pour le spectacle, le show business, et je ne doute pas qu'Eminem, Dre, et toute la cohorte de superstars vont nous offrir quelque chose d'inoubliable", a-t-il estimé, "un spectacle historique et iconique". "Cela fait assez longtemps qu'on n'a pas eu une affiche aussi incroyable en termes de hip-hop pour une mi-temps de Superbowl, au moins une vingtaine d'années", a ajouté Olivier Cachin.

"On est dans cette ligue des grands champions du rap US qui sont sur le devant de la scène depuis 30 ans pour certains."

Olivier Cachin

à franceinfo

Selon lui, ces artistes "iconiques" "ont un talent qui dépasse" leur ancienneté. "C'est le rap des années 90-2000, mais Dr Dre reste encore à ce jour l'un des plus gros producteurs de hip-hop et son dernier album date d'il y a deux trois ans seulement", a-t-il poursuivi. Même si ce sont "des artistes qui n'ont plus rien à prouver", l'enjeu, selon le spécialiste, "est énorme". Il a rappelé qu'il s'agissait "du programme télévisé le plus regardé des Etats-Unis" et que l'enjeu est tel que cela avait "quasiment brisé la carrière de Janet Jackson" pour avoir montré son sein involontairement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Super Bowl

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.