"J’ai arrêté pendant trois ans et je suis revenu assez vite, donc je n’ai pas peur" : le nageur Florent Manaudou espère un retour à la compétition en septembre

Retour à l’entraînement pour Florent Manaudou. Le nageur a très bien vécu la pause forcée du confinement, chez lui à Marseille, mais après trois mois sans natation, il a retrouvé le chemin des bassins au Cercle des nageurs, près du Vieux-Port. 

Florent Manaudou, le 16 juin 2020 à Marseille.
Florent Manaudou, le 16 juin 2020 à Marseille. (SIMON CARDONA / RADIOFRANCE)

Il est neuf heures quand Florent Manaudou, peignoir bleu et grand sourire, arrive sur le bord du bassin olympique. Au programme, deux kilomètres de technique. Après trois mois hors de l’eau, le Marseillais doit se réapproprier les bons gestes. "En fait, on est obligé de rebâtir les fondations et ça passe par de la nage lente", explique-t-il. Objectif : faire le bilan, tester les sensations. "Si on commence à accélérer sur un corps qui n’est pas prêt avec des sensations qui ne sont pas bonnes, on avancera beaucoup moins vite".

Mieux vaut recommencer d’en bas. On a le temps !Florent Manaudou, nageurà franceinfo

Et le champion olympique 2012 semble avoir de bonnes sensations : "Elles ne sont pas trop mal, juge-t-il. Après je n’ai pas encore vraiment sprinté, je n’ai pas été proche de ma vitesse de nage habituelle. Mais je pense que ça va revenir vite. J’ai arrêté pendant trois ans et je suis revenu assez vite donc je n’ai pas trop peur. Tant que je m’amuse dans l’eau, normalement, les résultats arrivent avec", confie Florent Manaudou, serein.  

Un premier meeting en septembre dans le collimateur

L’objectif, explique son entraîneur Julien Jacquier, c’est de retrouver "la capacité de tenir une séance ou même à répéter des efforts intenses et de qualité, c’est ce qu’on perd en premier". "C’est une période qui va nous permettre de travailler sur des choses qu’on n’aurait pas le temps de travailler d’un point de vue technique ou même d’un point de vue physiologique, ajoute-t-il. On arrive toujours à mettre en perspective ce qu’on fait maintenant pour plus tard".

Florent Manaudou à l\'entraînement à Marseille, le 16 juin 2020.
Florent Manaudou à l'entraînement à Marseille, le 16 juin 2020. (SIMON CARDONA / RADIOFRANCE)

Le confinement s’est bien passé pour Florent Manaudou, pas du tout inquiet pour son grand retour au haut niveau : "On sait faire. On a fait ça pendant des années. Tous les nageurs sportifs. Ce n’est pas parce qu’on a arrêté deux mois qu’on va tout perdre. C’est sûr que physiquement, ça va mettre un petit peu de temps à tout revenir. Donc c’est entraînement, maintenir une forme, un peu de force en musculation et recommencer la saison en septembre". Le nageur aimerait en effet retrouver la compétition dès septembre au meeting des Sept collines à Rome, en Italie.