Florent Manaudou : "C'est dommage que l'on soit devenu une téléréalité au niveau politique"

Le champion olympique du 50 m nage libre à Londres en 2012 s'est exprimé samedi, en amont des championnats de France de natation, sur la crise politique actuelle du pays.
Article rédigé par Quentin Ramelet - envoyé spécial à Chartres
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le nageur français Florent Manaudou, en conférence de presse à Chartes, à la veille des championnats de France, le 15 juin 2024. (MAXPPP)

Depuis une semaine, la France connaît une crise politique majeure à la suite de l'annonce de la dissolution de l'Assemblée nationale par le président Emmanuel Macron. Une situation qui a conduit plusieurs sportifs à prendre la parole, parmi lesquels Florent Manaudou, samedi 15 juin, depuis Chartres où vont se dérouler les championnats de France. 

A la veille du début de la compétition, qui va délivrer les billets pour les Jeux olympiques 2024, le quadruple champion du monde, candidat pour devenir porte-drapeau à Paris, a exprimé son agacement en conférence de presse : "Cela ne me perturbe pas dans mon sport, non. Mais je trouve ça juste dommage qu’on soit devenu une téléréalité au niveau politique", a-t-il lancé devant la presse.

"Déjà que c’était un peu compliqué de faire confiance aux politiques après toutes ces années... Mais là, que ce soit à droite ou à gauche, je trouve que tout le monde se tire dans les pattes, tout le monde veut son propre poste."

Florent Manaudou, triple médaillé olympique en individuel

en conférence de presse

"Donc je trouve ça un peu dommage de ne pas se battre pour ses idées mais plutôt pour avoir un siège à l’assemblée", a-t-il conclu, le ton désabusé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.