Vidéo Mondiaux de natation 2022 : Marie Wattel qualifiée pour la finale du 100 mètres nage libre, Mewen Tomac valide son billet pour la finale du 200 m dos

Publié Mis à jour
Avec un 4ème temps dans sa demi-finale, Marie Wattel termine 8ème et file en finale du 100 mètres nage libre. Dans la même course c'est fini pour Charlotte Bonnet qui avait signé le 8ème temps de la première demie.
Article rédigé par
France Télévisions

La Lilloise a validé son ticket pour sa deuxième finale à Budapest, avec le huitième temps des demi-finales, tout comme Tomac sur le 200 mètres dos, mercredi. 

Elle n'était pas convaincue de sa prestation, mais elle peut savourer. La Française Marie Wattel s'est qualifiée de justesse pour la finale du 100 m nage libre, mercredi 22 juin, avec le huitième et dernier temps des demi-finales (53"82). 

Malgré quelques difficultés dans les derniers mètres, la Lilloise arrache sa place pour la finale de cette distance. La récente vice-championne du monde du 100 mètres papillon, dimanche 19 juin, participera donc à une nouvelle finale lors de ces Mondiaux. Toutefois, la nageuse a exprimé sa frustation après sa demi-finale.

"Je n'ai pas le niveau pour aller chercher une médaille", confiait-elle au micro de France Télévisions à la sortie du bassin. Elle aura toutefois une opportunité de défendre sa chance en finale, jeudi 23 juin. Charlotte Bonnet, elle aussi engagée sur cette course, n'a pas réussi à se qualifier. 

Tomac prometteur, Ndoye Brouard émoussé

Les dossistes tricolores continuent de briller à Budapest. Après la médaille de bronze d'Analia Pigrée sur le 50 m dos, Mewen Tomac s'est qualifié pour la finale du 200 mètres dos, mercredi. Le nageur de 20 ans a décroché le quatrième temps des demi-finales (1'56"52). "Je vais bien récupérer. Il y a quelque chose à tenter demain. C'est ouvert", a confié au micro de France Télévisions celui qui concourait pour la "première fois devant autant de public".

Le Français signe le 3ème temps des séries, le 4ème des demi-finales et s'envole vers la finale. Mewen Tomac aura en plus, une ligne avantageuse avec son 4ème temps général sur les 8 finalistes.

Yohann Ndoye Brouard, parti sur la ligne d'eau numéro 2 dans la première demie, n'a en revanche pas réussi à se qualifier pour la finale. Le natif de Chambéry a peiné à accrocher le chrono, lui qui termine avec le 10e temps (1'57"38) des demi-finales. 

"J'ai plus pensé au 100 mètres dos qu'au 200 lors des dernières semaines. Il y a peut-être un équilibre à trouver", a réagi à chaud au micro de France Télévisions Yohann Ndoye Brouard. Il avait en effet atteint la finale du 100 mètres dos lundi 20 juin, sa première finale mondiale de sa carrière. Il avait pris la quatrième place.

5ème de sa série le Français est éliminé et ne verra pas la finale du 200 m dos. Dommage pour le nageur tricolore qui avait sans doute trop donné sur les courses précédentes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.