Vidéo Mondiaux de natation : revivez la course historique de Léon Marchand, sacré sur 400 m quatre nages

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 6 min
Léon Marchand efface Michael Phelps des tablettes ! Avec une incroyable performance lors de la finale du 400 m 4 nages à Fukuoka (4:02'50"), le Français a obtenu la médaille d'or et battu le record du monde de la discipline. Favori de l'épreuve, il termine devant l'Américain Carson Foster et le Japonais Daiya Seto et conserve son titre de champion du monde.
400 m 4 nages (H) : Léon Marchand écrase le record du monde de Michael Phelps ! Léon Marchand efface Michael Phelps des tablettes ! Avec une incroyable performance lors de la finale du 400 m 4 nages à Fukuoka (4:02'50"), le Français a obtenu la médaille d'or et battu le record du monde de la discipline. Favori de l'épreuve, il termine devant l'Américain Carson Foster et le Japonais Daiya Seto et conserve son titre de champion du monde. (France TV)
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Record du monde et médaille d'or, le Français a fait coup double dimanche à Fukuoka (Japon).

Quel nageur et quel champion ! Deux ou trois classes au-dessus du reste du monde, Léon Marchand a décroché son troisième titre de champion du monde, le deuxième sur le 400 m quatre nages, en pulvérisant le record du monde de Michael Phelps, dimanche 23 juillet. Tenant du titre après l'avoir emporté à Budapest l'an dernier, celui qui s'entraîne dans l'Arizona au côté de Bob Bowman - ancien coach de Michael Phelps - a pleinement assumé son statut de favori et termine la course en 4'02''50.

Un record du monde qu'il déclarait comme n'étant "pas son objectif principal" mais qu'il a pourtant largement battu, de plus d'une seconde. Michael Phelps et son chrono de référence (4'03''84) disparaissent des radars. Le plus grand nageur de tous les temps perd ainsi son dernier record du monde, au cours d'une journée qui ressemble grandement à une passation de pouvoir. Léon Marchand va désormais pouvoir se concentrer sur la suite de son programme dans les bassins japonais, lui qui reste engagé sur de nombreuses courses.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.