Mondiaux de natation : Léon Marchand "a une grande fraîcheur" et "une palette énorme", se réjouit le DTN de la Fédération française

Du haut de ses 20 ans, le nageur toulousain éclabousse de son talent les championnats du monde de Budapest. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le nageur toulousain, Léon Marchand, aux championnats du monde de natation, le 22 juin 2022. (KEMPINAIRE STEPHANE / KMSP)

Depuis quelques jours, les éloges pleuvent à juste titre sur celui qui est devenu mercredi le premier nageur français à décrocher trois médailles lors d'une même édition des championnats du monde. Julien Issoulié, directeur technique national de la Fédération française de natation y est aussi allé de son petit mot, ce jeudi sur franceinfo. Léon Marchand "a une grande fraîcheur" et "une palette énorme", s’est-il réjoui. Grâce à lui, "tout le monde se sent pousser des ailes", a-t-il ajouté.

La nouvelle étoile de la natation française enchaîne les performances. Avec deux titres mondiaux à Budapest et une médaille d’argent, le nageur de 20 ans fait déjà figure de leader de la natation française. "Avoir un leader comme ça, notamment quand il performe dès les premiers jours, cela crée une dynamique positive pour l'équipe. Cela donne la vision que l’on peut y arriver, et puis ça encourage tout le monde. Donc c'est très positif pour nous. On a deux ambassadeurs dans cette équipe de France, il y a Florent Manaudou et maintenant, il y a Léon qui arrive", a exposé le technicien.

Dans les pas de Phelps

Exilé aux États-Unis, en Arizona, depuis la rentrée, le licencié de Toulouse s’inscrit d’ores et déjà dans le sillage des grands nageurs de l’histoire, dont un certain Michael Phelps. Léon Marchand est d'ailleurs entraîné par le coach du champion américain.

À deux ans des Jeux, ses résultats cela donne beaucoup d’espoir : "C’est un athlète qui a une palette énorme. En fonction de ce qu'il arrivera à répéter sur les deux prochaines années, il densifiera son programme. Effectivement, il pourra s'ouvrir à un certain nombre de courses. Et après, on lui souhaitera le meilleur pour chacune d'entre elles". "On a vraiment des athlètes talentueux. Léon crée une dynamique positive, tout le monde se sent pousser des ailes et cela crée une émulation", a conclu Julien Issoulié.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mondiaux de natation 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.