Cet article date de plus de cinq ans.

Mondial 2006 : Beckenbauer admet "une erreur"

L'ancien président du comité d'organisation du Mondial 2006, Franz Beckenbauer, a admis lundi dans un communiqué "une erreur" dans le scandale présumé autour de l'attribution de l'événement à l'Allemagne, après les révélations du média allemand Der Spiegel.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'ancien champion du monde, Franz Beckenbauer, était président du comité d'organisation du Mondial 2006

"Pour obtenir une subvention de la Fifa, nous avons accepté une proposition émanant de la commission des finances de la Fifa que les parties impliquées auraient dû rejeter (...) Je porte la responsabilité de cette erreur en tant  que président du Comité d'organisation à l'époque". 

"L'erreur" mentionnée par le président d'honneur du Bayern Munich, bien qu'évasif dans son communiqué, pourrait correspondre au versement des 6,7 millions d'euros révélé par Der Spiegel. Une somme qui proviendrait, toujours selon le média allemand, d'une "caisse noire" alimentée par l'ancien patron de l'OM Robert Louis Dreyfus. Si l'opération financière a bien été confirmée par la fédération allemande à la mi-octobre, la DFB avait nié l'achat de voix au sein de la FIFA.

Une position défendue par le "Kaiser", qui a précisé dans sa déclaration écrite ce lundi qu'il n'y avait "pas eu de voix achetées", au cours du processus d'attribution du Mondial 2006. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.