Cet article date de plus de six ans.

Mercato : l'Algérie interdit les recrutements à l'étranger

Les clubs algériens de football ne sont plus autorisés à recruter à l'étranger, en raison de la crise financière qui a fait perdre au pays la moitié de ses revenus pétroliers, a annoncé lundi la fédération nationale (FAF)
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

"Compte tenu des difficultés financières, de l'impossibilité d'obtenir des devises légalement pour payer les salaires, indemnités de formation et de solidarité des joueurs étrangers ainsi que devant les agissements de certains agents de joueurs et autres acteurs du football peu scrupuleux, le bureau fédéral décide d'arrêter le recrutement des effectifs étrangers dans les clubs professionnels", indique la FAF dans un communiqué sur son site internet. "Les joueurs disposant d'un contrat pourront jouer jusqu'à la fin de leur engagement avec le club", précise la fédération.

En Algérie, les transferts de devises vers l'étranger sont régis par une réglementation extrêmement sévère. Les clubs doivent s'adresser à la Banque centrale, qui vient de durcir ses positions.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.