Cet article date de plus d'un an.

Mains offensives, avantage, penalty... Ce qui va changer dans les lois du jeu pour la saison 2020-2021

L'IFAB (International Football Association Board) a annoncé les modifications des lois du jeu pour la prochaine saison. Elles concernent notamment les mains offensives, les cartons jaunes lors d'un avantage ou les penalties à retirer.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

Les lois du jeu continuent d'évoluer. L'arrivée de l'arbitrage-vidéo a entraîné un certain nombre de changements et un besoin de clarifications des règles. L'IFAB (International Football Association Board), en charge de superviser les lois du jeu, a publié les modifications pour la saison 2020-2021

  • Les fautes de main 

Au centre de toutes les attentions depuis l'introduction de la vidéo, la question des mains a une nouvelle fois droit à une mise à jour. Une main offensive involontaire, systématiquement sanctionnée depuis le début de la saison, ne le sera plus que si "elle survient "immédiatement" avant un but ou une occasion de but manifeste." Un pas en arrière après une modification sans doute trop sévère, qui s'accompagne d'une précision anatomique : "la limite entre l’épaule et le bras est définie comme étant le bas de l’aisselle". 

  • Penalties et tirs au but

Autre point ayant créé plusieurs polémiques, le positionnement du gardien lors d'un tir au but ou d'un penalty. La vidéo a amené une application plus stricte de la règle interdisant au gardien de quitter sa ligne avant le tir, sous peine de voir le tireur avoir une nouvelle chance. Désormais, "une infraction commise par le gardien de but n’est pas pénalisée si le tir manque le but ou rebondit sur le poteau/la barre transversale (sans que le gardien n’ait touché le ballon), sauf si cette infraction a clairement perturbé le tireur." 

Précision également, le gardien recevra désormais une mise en garde en cas de faute, puis un carton jaune en cas de récidive. Il était jusque-là sanctionné directement par un carton jaune. 

  • Pas de carton jaune en cas d'avantage sur "une attaque prometteuse"

Egalement concernée par un changement, la règle de l'avantage : "Si l’arbitre laisse l’avantage ou permet à un coup franc d’être joué "rapidement" après une infraction commise pour perturber ou stopper une attaque prometteuse, le carton jaune n’est pas administré."

Il faut ici faire la distinction, pas forcément évidente, entre une "occasion de but manifeste" et "une attaque prometteuse", avec des critères liés à la position sur le terrain, au nombre d'adversaires, etc. Dans le premier cas, le plus grave, le défenseur fautif évite un carton rouge en cas d'avantage ou de coup de franc joué rapidement. Il ne prend qu'un carton jaune. Dans le second cas, "par souci de cohérence" selon l'IFAB, il évitera désormais complètement le carton. 

Les changements complets de l'IFAB pour la saison 2020-2021

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.