LNR - FFR : Les discussions se poursuivent au sujet du différend sur le calendrier international de cet automne, verdict jeudi

Ce mercredi matin, les représentants de la Ligue Nationale de Rugby et de la Fédération se sont rencontrés pour une nouvelle fois tenter de trouver une solution au sujet du différend qui les oppose sur le calendrier international de cet automne. Pour l'heure, rien n'a encore fuité. Les discussions vont se poursuivre. Il faudra attendre jeudi pour en connaître les conclusions.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (THIERRY ZOCCOLAN / AFP)

Il faudra patienter encore jusqu'à demain pour savoir si la Ligue Nationale de Rugby et la Fédération ont enfin trouvé un terrain d'entente. Ce mercredi matin, les deux instances étaient réunies en visioconférence pour tenter de trouver un accord sur le différend qu'il les oppose depuis plusieurs semaines maintenant : le calendrier international de cet automne. D'après nos informations, l'optimisme prônait à la sortie de cette réunion. "La réunion s’est bien passée et va dans le bon sens", nous a indiqué une source proche du dossier.

Pour l'heure, aucune information n'a été diffusée sur un potentiel accord entre les deux instances. Les discussions vont se poursuivre et un verdict est attendu jeudi matin. La Ligue doit en effet discuter des principaux points de la réunion avec les entraîneurs et coachs du Top 14, puis échanger avec les présidents de clubs en fin de journée, avant de donner sa décision à la fédération jeudi matin. D'après nos informations, de nouvelles propositions auraient été faites lors de cette réunion notamment de la part de la Fédération, et qui pourraient aller dans le sens de la Ligue.

Un rayon de soleil donc car l'orage avait été sévère ces derniers jours. En effet, les présidents de clubs sont très remontés depuis le mois de juillet et l'annonce d'une fenêtre internationale plus importante que prévue, décidée par World Rugby et validée par la FFR. La ligue espère d'ailleurs que le nombre de semaine de mise à disposition par joueur sera inférieur aux cinq ou six semaines, préalablement évoquées. Car c'est bien sur ce sujet que la LNR et la FFR ne parviennent pas, à ce stade, à trouver d'accord. 

Ils avaient d'ailleurs fait part de leur colère par écrit dans un courrier envoyé dimanche 11 octobre à la FFR. Ceux-ci comptent d'ailleurs se réunir ce soir d'afin d'arrêter leur décision. Il faudra toutefois que les deux instances se décident rapidement puisque le XV de France doit se rassembler dimanche à Marcoussis, six jours avant le match de préparation contre le pays de Galles (24 octobre). Car sans accord avec la FFR, les clubs ont annoncé qu'ils ne libéreront pas leur internationaux, sauf le club de Montpellier du président Mohed Altrad, par ailleurs sponsor maillot du XV de France. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.