Cet article date de plus d'onze ans.

Les Jeux du Commonwealth dans la tourmente

La Fédération des Jeux du Commonwealth a souligné que les autorités indiennes avaient réalisé des progrès pour améliorer l'état du village sportif, tandis que le Premier ministre a convoqué une réunion de crise pour sauver l'événement du chaos. Ce dernier précisant que la participation de plusieurs pays restait en suspens, dix jours seulement avant le coup d'envoi de la manifestation.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

Le directeur général de la Fédération, Mike Hooper, a reconnu qu'il y avait eu "des progrès", mais il y en avait "encore à faire", ajoutant qu'il y avait eu "un déploiement significatif  de moyens supplémentaires". "Nous travaillons avec le gouvernement aux plus hauts niveaux", a précisé le numéro deux de la Fédération. La Fédération avait publiquement déclaré mardi que le village sportif était "répugnant", appelant à une intervention urgente de la part du gouvernement.

Rien ne va plus à New Delhi, alors que les 19e Jeux du Commonwealth débutent le 3 octobre prochain (jusqu'au 14 octobre). On se rappelle des déboires qu'avaient connu les organisateurs grecs des Jeux d'Athènes en 2004, mais cette fois, il semblerait que l'avancement des travaux soient encore plus déconcertant. Mercredi, une partie d'un faux plafond du bâtiment censé accueillir les épreuves d'haltérophilie s'est effondré. Déjà  mardi, un autre incident de ce genre avait eu lieu, une passerelle menant à l'un des stades de New Delhi s'étant également effondré (voir la photo)...

Devant cette situation très inquiétante, de nombreux participants s'interrogent quant à leur venue... Le Canada et l'Ecosse, ont ainsi réservé  leur décision sur leur participation. La Nouvelle-Zélande a même décidé de retarder le départ de ses athlètes à New Delhi, a  indiqué le chef des sportifs néo-zélandais sélectionnés pour ces Jeux.  "C'est extrêmement décevant. La longue liste des problèmes qui n'ont pas  encore été résolus fait que le village ne sera pas prêt pour que les athlètes  néo-zélandais y emménagent dans les délais prévus", a déclaré Mike Stanley dans un communiqué. "Ce n'est pas une question de confort ou de luxe, c'est une question d'hygiène et de sécurité", a-t-il ajouté. Le départ des athlètes pour New Delhi était prévu ce week-end. Il a été repoussé à mardi.

En revanche, l'Angleterre a annoncé sa décision d'envoyer des athlètes à New Delhi, invoquant l'accord unanime sur ce point de ses 17 fédérations sportives et un début d'amélioration de la situation sur place. "Nous continuerons toutefois à suivre quotidiennement la situation pour s'assurer que le village (des athlètes) et les stades sont sûrs et adaptés à leur objet", précise un communiqué de la délégation officielle anglaise. L'Angleterre enverra 551 athlètes.

Ces Jeux du Commonwealth se déroulent depuis 1930. Un peu comme les Jeux Olympiques d'été, ces Jeux proposent une compétition multisports où seuls les sportifs des nations membres du Commonwealth s'affrontent. En plus des épreuves disputées comme aux JO, les Jeux du Commonwealth proposent aussi des sports tels que le rugby à sept, le boulingrin (sorte de pétanque sur gazon) ou le netball (très proche du basket).


Romain Bonte et Gilles Gaillard

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.