Les Bleus inquiètent, Remco Evenepoel champion du monde, Eliud Kipchoge affole le chrono sur le marathon... Ce qu'il faut retenir du week-end de sport

Le Belge Remco Evenepoel sacré champion du monde de cyclisme sur route, le Kényan Eliud Kipchoge qui améliore son record du monde lors du marathon de Berlin, ou encore la défaite de l'équipe de France au Danemark, ce week-end de sport aura encore été riche en événements. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 4 min.
Remco Evenepoel sacré, Eliud Kipchogé sur le toit du monde et Antoine Griezmann effondré après la défaite des Bleus face au Danemark, dimanche 25 septembre. (AFP)

Le week-end sportif s'est terminé, dimanche 25 septembre, avec la défaite des Bleus face au Danemark en Ligue des Nations. Dans le camp tricolore, le soleil est venu du côté de l'aviron avec un titre mondial remporté en deux de couple. Un peu plus tôt dans la journée, à l'autre bout de la planète, en Australie, Remco Evenepoel est devenu champion du monde de cyclisme sur route. Voici ce qu'il ne fallait pas manquer. 

Les Bleus se noient chez les Danois

Le week-end s'est achevé sur une fausse note côté français avec la défaite des Tricolores à Copenhague lors de la 6e et dernière journée de Ligue des nations (2-0). Ce revers ne porte pas trop à conséquence pour l'équipe de Didier Deschamps, qui restera dans l'élite grâce au succès de la Croatie en Autriche (1-3). Mais, psychologiquement, il a sapé les espoirs nés d'un succès enfin convaincant face aux Autrichiens lors de la journée précédente. 

Surtout, il ouvre les portes aux doutes à 58 jours du premier match des Bleus au Qatar. Sachant que ces derniers n'auront plus d'autre occasion, avant le début de la compétition, pour se redonner confiance... 

Mondiaux de cyclisme : Remco Evenepoel et Annemiek van Vleuten inarrêtables 

Insatiable Remco Evenopoel. Quinze jours après avoir remporté la Vuelta, le Belge est devenu champion du monde de cyclisme sur route, dimanche matin à Wollongong (Australie). Le coureur de la Quick-Step Alpha Vinyl succède à son coéquipier Julian Alaphilipe, qui avait remporté les deux précédents Mondiaux avec l'équipe de France. Remco Evenepoel, à 22 ans, est devenu le premier Belge champion du monde depuis Philippe Gilbert en 2012, ainsi que le premier coureur à réaliser le triplé Monument-grand Tour-Mondial depuis Bernard Hinault en 1980. Les Bleus peuvent se consoler avec la médaille d'argent de Christophe Laporte "Quand j'ai passé la ligne, je ne savais pas vraiment à quelle place j'étais", a admis le coureur de la Jumbo-Visma à Eurosport-GCN. 

Qui d'autre qu'elle ? Malgré une fracture du coude, Annemiek Van Vleuten s'est imposée, samedi 24 septembre, sur la course en ligne femmes des Championnats du monde. Déjà victorieuse sur le Tour de France, la Vuelta et le Giro, la Néerlandaise boucle une saison parfaite avec son deuxième sacre mondial. "Je n'ai pas pu courir comme j'aime le faire. Mais là, avec un coude cassé, je suis championne du monde. C'est une belle histoire", lançait celle qui, du haut de ses 39 ans, est devenue la championne du monde la plus âgée de l'histoire, hommes et femmes confondus. 

Quelle arrivée ! Annemiek van Vleuten remporte le titre de championne du monde pour la deuxième fois de sa carrière (et deux titres sur le contre-la-montre) ! Touchée au coude, la Néerlandais est partie dans le final et a laissé toutes ses concurrentes sur place ! Elle devance Lotte Kopecky et Silvia Persico !

Kipchoge se rapproche des deux heures

2 heures 1 minute et 9 secondes. C'est le temps record qu'a réalisé Eliud Kipchoge lors du marathon de Berlin, dimanche matin. Double champion olympique sur 42,195 km, le Kényan de 38 ans a amélioré sa meilleure marque de 30 secondes, déjà signé dans la capitale allemande, il y a quatre ans. Avec un semi-marathon parcouru en 59'51, Kipchoge était sur les bases d'un temps pour passer sous la barre symbolique des deux heures, temps qu'il avait réalisé à Vienne en octobre 2019 (1h59'40''), mais qui n'avait pas été homologué. Chez les femmes, l'Éthiopienne Tigist Assefa a bouclé son marathon en (2h15'37''), soit le record de l'épreuve et le troisième meilleur temps de l'histoire. 

Mondial de basket 2022 : les Bleues se relancent 

Deux victoires et une défaite. C'est le bilan de l'équipe de France depuis le début du Mondial féminin de basket 2022 à Sydney. Après avoir alterné le bon contre l'Australie (victoire 70-57), puis le moins bon face au Canada (défaite 59-45), les Bleues n'ont pas tremblé contre la lanterne rouge malienne (74-59) dimanche. Même si Jean-Aimé Toupane "en attendai[t] plus", les Françaises pourraient en cas de victoire contre le Japon lundi (10h), rejoindre les Américaines et les Canadiennes en quarts de finale. 

MotoGP : Fabio Quartararo souffle un peu

Malgré sa huitième place au Grand Prix du Japon, dimanche, Fabio Quartararo (Yamaha) a repris un peu d'avance sur Francesco Bagnaia (Ducati) en tête du championnat du monde de MotoGP. Vainqueur de quatre des cinq précédentes courses, l'Italien a été contraint à l'abandon après une chute en fin de course, laissant 18 points d'avance à Qartararo (219 points). L'Australien Jack Miller (Ducati) a remporté la course.

Aviron : Hugo Boucheron et Matthieu Androdias encore en or 

Aux bons souvenirs de Tokyo. Quatorze mois après leur titre olympique, Matthieu Androdias et Hugo Boucheron ont remporté l'or en deux de couple, dimanche, lors des Mondiaux d'aviron à Racice (République tchèque). Avec deux secondes d'avance dès la mi-course (1000 mètres), les deux Français ont semé leurs poursuivants espagnols (Pujolar-Romero) et australiens (Bartholot-Antill), pour signer une victoire en 6 minutes 9 secondes et 34 centièmes. Il s'agit du deuxième titre mondial du duo Androdias-Boucheron, après celui glané à Plovdiv (Bulgarie), en 2018.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.