Cet article date de plus de dix ans.

Les 49ers domptent les Lions

La franchise de San Francisco a une nouvelle fois démontré qu'elle se trouvait en grande forme en ce début de saison NFL. Dans un vrai test face aux Lions de Detroit, jusqu'alors invaincus, les 49ers se sont imposés 25-19. Il s'en est fallu de peu pour voir la défaite des Patriots face aux Cowboys. Les joueurs de la Nouvelle-Angleterre se sont finalement imposés 20-16, grâce à un certain Tom Brady.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

A Detroit, la décision s'est faite à 1 minute 51 secondes de la fin, lorsque Delanie Walker a signé un touchdown, sur une passe d'Alex Smith. "Ils ont couvert 'Crab' et m'ont laissé à seul au milieu, a indiqué Walker. Alex a réalisé une belle lecture du jeu et a décoché une passe parfaite." Signe de la tension entre les deux équipes, les deux coachs Jim Harbaugh (San Francisco) et Jim Schwartzont (Detroit) bien failli en venir aux mains. "C'est totalement de ma faute, a déclaré Harbaugh. Je lui ai serré la main un peu trop fort"...

Dans un autre match sous tension, les Patriots se sont imposés sur le fil grâce à Tom Brady, qui a offert sur un plateau un touchdown à Aaron Hernandez, alors qu'il ne restait plus que 22 secondes de match ! Cette action a surtout été à la conclusion d'un gros travail du quarterback des Patriots, qui en neuf passes, a fait gagner 78 yards. Brady a terminé la rencontre avec 289 yards, et 27 passes réussies sur 41. Ce score marque aussi et surtout la fin de série des Cowboys, qui restaient sur cinq victoires en cinq rencontres.

Parmi les autres faits marquants du week-end, les Buccaneers de Tampa Bay ont eu raison des Saints de La Nouvelle-Orléans 26-20. Avec 303 yards et deux touchdowns, Josh Freeman a été le héros de cette rencontre, marquée par la blessure de Sean Payton, touché à un genou et un tibia à la suite d'un plaquage dangereux de Jimmy Graham. Les Bucs remportent leur quatrième duel de la saison, et se retrouvent ex aequo avec leurs adversaires du jour, en première position de la section sud de l'Association nationale. De leur côté, les Saints voit leur leur série de quatre succès d'affilée s'arrêter. "Honnêtement, cela toujours été notre mentalité", a lancé Freeman. "Vous savez, nous ne nous laisserons pas prendre par le piège de la complaisance. On a fait un pas en arrière (la semaine dernière), et nous nous préparons pour tout faire de la même façon."

En s'imposant 24-17 face aux Browns de Cleveland, les Raiders ont rendu le plus bel hommage qui soit au légendaire propriétaire Al Davis, mort il y a quelques jours à 82 ans. A la suite d'un renvoi de Jacoby Ford sur 101 yards, Kevin Boss a capté une passe de 35 yards pour le touchdown. A noter par ailleurs la domination des Ravens de Baltimore sur les Texans de Houston 29-14.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.