Cet article date de plus de six ans.

Le Wallaby Kurtley Beale reste en Australie

Le trois-quarts polyvalent australien Kurtley Beale, condamné à une amende mais pas suspendu après avoir envoyé une photo insultante à une dirigeante de la Fédération australienne (ARU), ne participera pas à la tournée de novembre avec les Wallabies, a annoncé l'ARU samedi. "Le sélectionneur des Wallabies Michael Cheika a informé Kurtley Beale qu'il ne participera pas à la tournée", a expliqué un porte-parole de l'ARU, alors que le doute planait sur son éventuelle sélection en fonction de la décision du tribunal de l'ARU vendredi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'Australien Kurtley Beale (PETER PARKS / AFP)

"Des changements sont parfois possibles durant les tournées, en fonction  des blessures ou autres", a-t-il toutefois ajouté. Beale (25 ans, 47 sél.) avait été à l'origine de la démission samedi  dernier du sélectionneur Ewen McKenzie qui soutenait la dirigeante, Di Patston,  avec laquelle la rumeur lui prêtait une relation extra-conjugale. Patston avait  eu une violente altercation avec Beale en marge du déplacement des Wallabies  début octobre en Argentine, notamment au sujet d'une photo insultante envoyée  par le joueur.

Vendredi, Beale a été condamné vendredi à payer 31.000 euros d'amende  (45.000 dollars australiens) par sa Fédération, mais a échappé à une suspension. L'entraîneur des Waratahs Michael Cheika, vainqueur du Super-15 début août,  a été nommé mercredi à la tête de la sélection australienne après la démission  de McKenzie. Les Wallabies, qui ont décollé vendredi pour l'Europe, doivent  affronter le pays de Galles (le 8 novembre), la France (15), l'Irlande (22) et  l'Angleterre (29).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.