Cet article date de plus de neuf ans.

Le sponsor Rabobank se retire du cyclisme

Cette décision, qui fait suite à l'affaire Armstrong, va toucher de nombreux coureurs de premier plan.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'équipe Rabobank féminine de cyclisme, à Valkenburg (Pays-Bas), le 16 septembre 2012. (FRANCK FIFE / AFP)

SPORTS - C'est un dégât collatéral de l'affaire Armstrong. L'équipe Rabobank, soutien historique du cyclisme aux Pays-Bas, s'arrêtera à la fin de l'année. La décision a été annoncée vendredi 19 octobre par la banque qui parrainait cette formation depuis 1996.

Rabobank devient ainsi le premier parrain d'équipe à prendre une telle initiative, touchant de nombreux coureurs de premier plan. L'annonce a été communiquée sur le site de la société (en néerlandais), ainsi que sur son compte Twitter ("Rabobank arrête de sponsoriser des équipes cyclistes professionnelles").

Pourquoi cette décision ?

"Nous ne sommes plus convaincus que le cyclisme professionnel international est en mesure de faire du cyclisme un sport propre et juste", a déclaré Bert Bruggink, membre du conseil d'administration de la banque.

Cette sortie intervient quelques jours après la publication par l'Usada, l'agence antidopage américaine, du rapport mettant en évidence le système de dopage organisé autour du septuple vainqueur du Tour de France, Lance Armstrong.

Et maintenant ?

Les coureurs de l'équipe cycliste Rabobank continueront à rouler la saison prochaine, mais sans logo. Le sponsor également compte "honorer ses contrats", dont beaucoup seront encore valables pendant un an.

La banque va créer une fondation externe, qui reprendra toutes les obligations juridiques et financières liées aux contrats de l'équipe de cyclisme professionnelle, qui sera "en intégralité" sous l'autorité de cette fondation.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.