Le skieur Canadien Nick Zoricic se tue après une chute

Le Canadien, 29 ans, a quitté la piste à la sortie d'un saut et est retombé dans les filets de sécurité lors des finales de la Coupe du monde de skicross à Grindelwald en Suisse.

L\'équipe médicale a tenté de réanimer le Canadien Nick Zoricic qui a quitté la piste à la sortie d\'un saut et est retombé dans les filets de sécurité, le 10 mars 2012 à à Grindelwald en Suisse.
L'équipe médicale a tenté de réanimer le Canadien Nick Zoricic qui a quitté la piste à la sortie d'un saut et est retombé dans les filets de sécurité, le 10 mars 2012 à à Grindelwald en Suisse. (SAMUEL TRUEMPY / AP / SIPA)

Le Canadien Nick Zoricic est mort samedi 10 mars à la suite d'une chute lors des finales de la Coupe du monde de skicross à Grindelwald en Suisse, a annoncé la Fédération suisse de ski (Swiss-ski). "Malgré la réanimation, Zoricic est décédé à 12h35 (heure de Paris) à la suite d'un grave neurotraumatisme", explique Swiss-Ski dans un communiqué. Le Canadien, 29 ans, a quitté la piste à la sortie d'un saut et est retombé dans les filets de sécurité, selon les images de la télévision suisse.

Il est resté au sol inanimé avant d'être héliporté à l'hôpital, ce qui a entraîné l'annulation de la compétition, ainsi que la finale de dimanche.

Attention les images peuvent heuter la sensibilité.

En skicross, le Canadien, qui avait débuté sa carrière en ski alpin, compte deux podiums en Coupe du monde, dont 1 en janvier dernier, et s'est classé 8e des Mondiaux l'an passé et 5e du classement de la Coupe du monde 2011.

Le ski canadien a déjà été endeuillé cette année : le 19 janvier, Sarah Burke, une des meilleures spécialistes mondiales de half-pipe, est morte à Salt Lake City, aux Etats-Unis, où elle avait été hospitalisée le 10 janvier après une chute à l'entraînement.