Cet article date de plus de quatre ans.

Le monde du rugby réagit au décès de Joost van der Westhuizen

Réactions après le décès lundi du légendaire demi de mêlée sud-africain Joost van der Westhuizen à 45 ans, champion du monde 1995, des suites de la maladie de Charcot, une affection neurodégénérative incurable dont il était atteint depuis 2011.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Aux côté de François Pienaar, en juin 2015, c'est l'une des dernières apparitions publiques de Joost van der Westhuizen. (GIANLUIGI GUERCIA / AFP)

Bill Pulver (président de la Fédération australienne de rugby): "Joost a été un joueur de rugby extraordinaire. (...) A 45 ans, sa grande vie a pris fin trop tôt".

Justin Marshall (ancien demi de mêlée néo-zélandais, à la radio néo-zélandaise): "Il avait la capacité de changer un match soudainement. Un joueur comme ça était quelqu'un que vous ne pouviez jamais sous-estimer, il était toujours dangereux".

Steve Tew (président de la Fédération néo-zélandaise de rugby, communiqué): "Joost a eu une carrière incroyable et au cours de celle-ci, a établi de solides amitiés avec beaucoup de joueurs néo-zélandais. Il a été une source d'inspiration pour beaucoup de gens en Afrique du Sud et dans le monde à la fois pour ses compétences et son leadership sur le terrain et le courage avec lequel il a fait face à cette maladie", a-t-il ajouté.

David Campese (Ancien trois-quarts centre australien)

Tim Horan (Ancien trois-quarts centre australien)

Dan Carter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.