Cet article date de plus de sept ans.

Lavillenie entre dans le Guiness

Le Français Renaud Lavillenie, détenteur depuis le 15 février du record du monde du saut à la perche, avec un bond de 6,16 m, est officiellement entré mardi dans le livre Guiness des records, certificat à l'appui, devant les caméras de l'AFP.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

"C'était le livre que, gamin, on feuilletait, et de se dire que maintenant je vais faire partie de ce livre, c'est un peu prestige", a souligné le champion olympique, filmé au Parc Monceau à Paris. "J'ai pas pu réellement prendre l'ampleur de ce qui s'est passé (...) Je redescends tranquillement, je prends mon temps", a expliqué le perchiste français, en recevant son diplôme officiel. Lavillenie, 27 ans, avait effacé à Donetsk (Ukraine), là-même où elle avait été établie il y a 21 ans, l'ancienne marque (6,15 m) de l'Ukrainien Serguei Bubka, l'enfant de la ville. La légende de la perche était d'ailleurs présente lors de cette réunion, et il fut même le premier à féliciter son successeur.

En tentant ensuite la mesure folle de 6,21 m, Lavillenie s'était alors blessé au pied gauche. "La blessure, ça va plutôt bien. La cicatrisation a été rapide. Là je marche presque normalement", a précisé mardi la nouvelle icône de la perche, forfait pour les Mondiaux en salle à Sopot (Pologne) ce week-end. "J'ai quand même hâte de reprendre le sport dans quelques semaines. Je pense vers le 20 mars", a ajouté le perchiste de poche (1,77 m/70 kg).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.