Cet article date de plus de dix ans.

Lausanne: Dehiba pas invitée

L'organisateur de la réunion d'athlétisme de Lausanne a indiqué qu'il n'avait pas invité Hind Dehiba aussi pour des raisons sportives, après qu'un tribunal suisse l'eut enjoint lundi d'accepter la Française, suspendue pour dopage à l'EPO de 2007 à 2009.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

"Dehiba est 67e au classement mondial cette saison" de l'épreuve -le 1500 m- dans laquelle elle s'alignera jeudi au stade de La Pontaise, a souligné Jacky Delapierre. Courtier en assurance, il a ajouté que, comme directeur, il était libre d'inviter "qui il voulait", mais que, en la circonstance, il acceptait, "en bon citoyen", la décision du tribunal cantonal vaudois.

Pour l'anecdote, Dehiba, 32 ans, a signé la meilleure performance mondiale (MPM) de l'année sur le mile (1609 m), en 4 min 29 sec 59/100es le 7 juin à Montreuil, mais cette distance est rarement courue. "Maintenant, cette mesure n'est que prévisionnelle et ne concerne que le meeting Athletissima du 30 juin. Dehiba a trois mois, jusqu'au 27 septembre", pour se pourvoir sur le fond, a rappelé M. Delapierre.

Pour ce qui est de la recommandation d'Euromeetings, l'association des responsables d'une cinquantaine de réunions majeures européennes, de ne pas inviter d'anciens dopés, l'organisateur suisse a dit "s'être rangé au vote majoritaire", sans vouloir préciser sa position personnelle.La Française subit le même traitement que les athlètes condamnés pour dopage comme les coureurs de 100m Justin Gatlin et Dwain Chambers.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.