Cet article date de plus de cinq ans.

Lamine Diack démissionne du CIO

Ancien président de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), Lamine Diack a démissionné du Comité international olympique (CIO) après avoir été mis en examen pour corruption passive et blanchiment aggravé.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Lamine Diack, l'ancien patron de l'athlétisme mondial. (GREG BAKER / AFP)

Lamine Diack (82 ans), qui avait été suspendu provisoirement du CIO la veille, a démissionné ce mercredi de sa fonction de membre honoraire, en plein scandale de corruption et de dopage qui touche l'athlétisme russe et la Fédération internationale d'athlétisme. Le dirigeant sénégalais est soupçonné d'avoir reçu, en 2011, plus d'un million d'euros de pots-de-vin pour dissimuler les résultats positifs d'athlètes russes dopés. Diack était entré au CIO en 1999, au titre de président de l'IAAF. En 2013, atteint par la limite d'âge, il en était devenu à 80 ans membre honoraire. 

Le conseiller juridique de Diack, l'avocat Habib Cissé, 44 ans, a également été mis en examen, uniquement pour corruption passive, tout comme le médecin français Gabriel Dollé, qui était en charge de la lutte antidopage à la fédération internationale jusque fin 2014.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.