La ministre des Sports souhaite "une prescription médicale pour aller faire du sport dans un club et permettre de se défouler"

"Cela vaut à tous les âges de la vie. La Haute autorité de Santé a montré que pour les personnes âgées, c'est essentiel de fortifier son corps afin de reculer la perte d'autonomie. Il faut agir maintenant sur tout cela", a expliqué la ministre.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Amélie Oudéa-Castéra, la ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques, lors du festival "Demain Le Sport",à la Maison de la Radio et de la Musique, jeudi 22 septembre. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Amélie Oudéa-Castéra, a dit souhaiter que les médecins puissent transmettre à leur patient "une prescription médicale pour aller faire du sport dans un club, leur permettre de se défouler". La ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques est l'invitée, jeudi 22 septembre, du festival "Demain Le Sport", organisé par franceinfo, avec France Télévisions et L'Equipe, à la Maison de la Radio et de la Musique.

Le ministre de la Santé, François Braun, avait annoncé le 17 septembre dernier des consultations médicales gratuites à "trois âges de la vie, 25 ans, 45 ans et 65 ans". Lors de ces consultations, "un point sera fait sur la situation physique" des patients, a complété la ministre des Sports jeudi.

"Cela vaut à tous les âges de la vie. La Haute autorité de Santé a montré que pour les personnes âgées, c'est essentiel de fortifier son corps afin de reculer la perte d'autonomie. Il faut agir maintenant sur tout cela", a expliqué la ministre. "Il y a un impératif de bien-être. Les JO donnent un exemple à travers les athlètes, une dynamique, un élan inédit. Il faut qu'on y arrive !", a ajouté Amélie Oudéa-Castéra.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.