Cet article date de plus de trois ans.

L'Oscar de la plus belle faute imaginaire est attribué à ...

Au cours d'un match du championnat chilien, Jean Meneses a fait part de ses qualités de grand acteur en faisant croire à une faute imaginaire du défenseur adverse. Son plongeon qui est sans doute le plus improbable de l'année, a malheureusement trompé l'arbitre qui a eu la mauvaise idée de siffler pénalty sur cette action en toute fin de match. Et c'est bien grâce à ce trait de génie de l'attaquant chilien, que son club de l'Universidad de Concepcion s'est imposé 2-1... #injustice
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : < 1 min.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.